Mesure de la concentration sous influence trafic de deux axes majeurs de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle (17)

Visuel
Ville de la Rochelle (17)

Publié le 26 mai 2023

Description

Dans le cadre de l’amélioration de la qualité de vie des habitants de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et à la demande de la CDA, chaque année, Atmo Nouvelle-Aquitaine réalise deux campagnes de mesure d’un mois au niveau des deux axes routiers importants de l’agglomération. Le but de ces campagnes de mesure est de déterminer l’impact du trafic automobile sur la qualité de l’air à proximité de ces axes.

Les polluants suivis sont le dioxyde d’azote, émis majoritairement par le trafic automobile, et les particules en suspension, émises en partie par le trafic automobile mais également par d’autres sources telles que le chauffage urbain (principale source d’émission en ville), l’agriculture et l’industrie. Les particules en suspension pouvant aussi avoir des origines naturelles telles que les poussières désertiques ou encore les embruns marins sur le littoral lors d’épisodes de tempêtes.

Cette année, les campagnes de mesures se sont déroulées au niveau de l’avenue Roger Salengro et de l’avenue Jean-Paul Sartre.

Sur ces deux sites, deux campagnes de mesure ont eu lieu :

  • Une campagne estivale entre le 10 mai et le 14 juin 2022 pour la station avenue Roger Salengro et entre le 18 juin et le 27 juillet pour la station mise en place avenue Jean-Paul Sartre,
  • Une campagne hivernale entre le 20 octobre et le 29 novembre pour la station avenue Jean-Paul Sartre et entre le 3 décembre 2022 et le 10 janvier 2023 pour la station implantée avenue Roger Salengro.

Les concentrations mesurées au niveau des stations de mesure fixe du réseau d’Atmo Nouvelle-Aquitaine ont également servi à établir le rapport d’étude dont les deux stations fixes de l’agglomération Rochelaise situées place Verdun et sur la commune.

Les résultats de cette étude ont montré un impact modéré du trafic sur les concentrations en particules en suspension et en dioxyde d’azote au niveau des deux stations de mesure mobiles.

Les valeurs réglementaires annuelles applicables à ces deux polluants sont respectées au niveau des deux stations de mesure. La recommandation de l’OMS pour les PM10, fixée à 15 μg/m3 en moyenne annuelle, est dépassée au niveau de l’ensemble des stations de mesure. La recommandation de l’OMS pour le NO2, fixée à 10 μg/m3 en moyenne annuelle, est quant à elle dépassée au niveau des stations Sartre, Salengro et Verdun.

Dans le rapport qui suit, le détail du déroulement de l’étude et des résultats sont présentés.

Documents
RapportAtmoNA_URB_EXT_21_477_La_Rochelle_trafic_2022_VersionFinale_2023-05-24.pdf
Image par défaut document
pdf - - 3.96 MB
Titre
Mesure de la concentration sous influence trafic de deux axes majeurs de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle (16)
bouton d'actions