Les effets de la pollution de l’air sur l’environnement

Visuel
Les effets de la pollution de l’air sur l’environnement
Contenu
Contenu

Quand on pense aux effets de la pollution de l’air, on pense d’abord à la santé (lien interne vers page effets santé). Mais il y a aussi un impact sur l’environnement et les différents écosystèmes ! 

Quel impact de l’ozone sur les végétaux ?

Contenu

L’ozone (O3), par exemple, est un polluant oxydant touchant la majorité des espèces végétales. C’est au niveau des feuilles, zone où les échanges avec l’atmosphères se font, que ses effets néfastes sont visibles (visuel ci-contre) : nécroses ou tâches. Lorsqu’un végétal effectue des échanges avec un air contenant des polluants atmosphériques, ces derniers pénètrent dans les feuilles. Plus il y a de pollution, plus l’impact est conséquent. 

Contenu

 

 

 

Les effets de la pollution de l’air sur l’environnement
Nécroses dues à l'ozone sur une feuille de tabac -Source APPA Nord-Pas-de-Calais
Texte

Lors d’une exposition prolongée à l’ozone, comme un pic de pollution, certains organismes montrent des signes d’affaiblissement, comme une baisse de rendement ou de croissance. Les effets de l’ozone sur les plantes dépendent d’une plante à l’autre. Plus la plante aura la capacité de mettre en œuvre un mécanisme de détoxication, moins les effets seront importants. 
 

Des indicateurs naturels pour observer la pollution de l’air

Contenu

Il est possible de détecter une dégradation de l’environnement par la nature, cela est appelé « les bio-indicateurs ». Le plus souvent, ce sont des végétaux ou animaux surveillés en continu pour indiquer la présence ou les effets de polluants :

  • Lichens : l’absence de lichens est un indicateur de pollution
  • Tabac : le tabac, de même que le trèfle, est très sensible à l’ozone
  • Abeilles : une baisse de l’activité de la colonie et/ou une mortalité importante peut traduire une pollution atmosphérique
  • Animaux domestiques : exemple du lait de vaches contaminé aux dioxines à proximité des incinérateurs
  • Disparition de certaines espèces quand la qualité de l’air se dégrade

Les effets se limitent-ils aux végétaux ?

Contenu

Et non ! Les pluies « acides », par exemple, peuvent aussi détériorer les façades des bâtiments. La cause ? Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) et d’oxydes d’azote (NOx). Ce type de pluie se forme lorsqu’il pleut et que l’atmosphère polluée contient des oxydes d’azote (NOx) et du dioxyde de soufre SO2. Elles jouent aussi un rôle important dans le déséquilibre de l’écosystème. Par leur acidité anormale, elles induisent un appauvrissement de la biodiversité ainsi que la perturbation du fonctionnement général des écosystèmes.

Autre effet visible, les bâtiments ou statues noircies par le dépôt de particules en suspension (PM10). Le monoxyde ou dioxyde de carbone (CO ou CO2) peuvent eux aussi avoir des effets visibles mais principalement sur les monuments en pierre.

De plus, en détériorant l’environnement et par extension la chaine alimentaire, certains polluants sont ingérés par certains animaux/insectes. Une accumulation de polluant dans l’organisme peut en plus s’effectuer.

Les effets de la pollution de l’air sur l’environnement
guide-pollution-air-10-questions-maj-OCT22.pdf
Image par défaut document
pdf - - 4.02 MB
Titre
La pollution de l'air en 10 questions - ADEME - MTE
bouton d'actions