Air intérieur : les bons gestes à adopter à la maison

Visuel
Aérer son logement
Contenu
Contenu

Nous passons entre 70% et 90% de notre temps dans des espaces clos. Pourtant, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur et peut entraîner des effets néfastes sur la santé. Mais pas de panique ! Pour protéger sa santé, il est possible d’adopter des réflexes à la portée de tous.
 
Les sources de pollution en air intérieur sont nombreuses : fumée de tabac, produits d’entretien, parfums, bougies, encens, peintures, colles, mobilier en bois, textiles, poussières...

 

Une mauvaise qualité d’air intérieur peut provoquer (à plus ou moins long termes) des difficultés de concentration, des maux de têtes, de l’asthme, mais également des pathologies respiratoires, cardiovasculaires, des cancers et des troubles de la reproduction. 
 

Titre
Comment améliorer la qualité de l’air dans son logement ?

L’aération est l’action volontaire d’ouvrir les fenêtres (≠ ventilation). Elle permet d’évacuer l’air pollué, d’apporter de l’air neuf et de diluer les polluants présents à l’intérieur. 

Il est recommandé d’aérer son logement au moins 10 minutes par jour, en été comme en hiver.
 

Dans les logements, une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est souvent installée au niveau de la cuisine, de la salle de bain et des WC. Il faut s’assurer du bon fonctionnement de la VMC et nettoyer régulièrement les bouches de ventilation.

J’adapte mon comportement :

  • je ne fume pas à l’intérieur
  • j’évite d’utiliser des désodorisants, des bougies parfumées ou de l’encens
  • j’évite les insecticides
  • je dépoussière régulièrement les meubles à l’aide d’un chiffon humide
  • je lutte contre l’humidité et les moisissures
  • je fais la révision régulière des mes appareils de chauffage et de ventilation

J’adapte mes achats :

  • je privilégie les produits d’entretien naturels (vinaigre blanc, bicarbonate de soude…) ou écologiques (éco-labels)
  • j’achète des meubles de seconde main ou écolabellisés
  • je privilégie des matériaux de construction étiquetés A+
  • j’opte pour une cheminée/un poêle plus performant (label Flamme Verte)
     
Texte
Il n’est pas toujours possible d’appliquer toutes ces recommandations mais l’idée est de choisir celles qui vous semblent les plus faciles à mettre en place au quotidien. Vous pouvez commencer par 1 seul bon geste, puis en ajouter un 2e quelques temps après, puis 3…. Et ainsi de suite.
Nom / Prénom / Organisation
Emilie Palka, Atmo Nouvelle-Aquitaine

Titre
Vidéo Les bons gestes à adopter

Description

Vidéo ARS Nouvelle-Aquitaine - Les bons gestes à adopter - Ce que je respire

Titre
Ressources utiles

guide-pratique-un-air-sain-chez-soi-ADEME.pdf
Image par défaut document
pdf - - 867.25 KB
Titre
Guide un air sain chez soi - ADEME
bouton d'actions
Guide_INPES_Pollution_de_l_air_interieur.pdf
Image par défaut document
pdf - - 1.31 MB
Titre
Guide de la pollution de l'air intérieur - INPES
bouton d'actions
Texte

Si vous souffrez de pathologies allergiques ou respiratoires, vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire une consultation avec un Conseiller Médical en Environnement Intérieur (CMEI). Ce professionnel pourra réaliser un diagnostic des polluants présents dans votre logement et vous proposer des recommandations pour améliorer votre environnement intérieur. Plus d’informations sur CMEI