Atmo Nouvelle-Aquitaine, l'observatoire régional de l'air

header_quisommesnous.png
Partager :

Mise à jour le 11/08/2020

Atmo Nouvelle-Aquitaine, est l’observatoire régional de l’air en Nouvelle-Aquitaine. Il est agréé par le ministère de la Transition écologique. Son statut associatif (loi 1901) lui confère une gouvernance collégiale. Il est membre de la Fédération ATMO France

Des missions d’intérêt général

La loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie du 30/12/1996 confie la surveillance de la qualité de l’air aux Associations agréées pour :

  • Surveiller l’air 24h/24, en diffusant chaque jour un indice et des prévisions sur la qualité de l'air en tout point de la région ;

  • Prévoir les épisodes de pollution, en alertant les autorités en cas de prévision / constat de dépassements des seuils réglementaires ;

  • Étudier la pollution pour améliorer les connaissances, en suivant des polluants non encore réglementés (pesticides, particules ultrafines, air intérieur...) et en participant à des projets de recherche et développement avec ses partenaires (recherche, santé...) ;

  •  Informer pour sensibiliser, en diffusant une information la plus complète et accessible à tous les publics ;

  •  Accompagner les décideurs dans leurs plans d’action. 

Une organisation collégiale porteuse de valeurs

Atmo Nouvelle-Aquitaine regroupe près de 170 adhérents, tous concernés par la problématique de l’air et répartis selon 4 collèges  :

  • les services de l’État et établissements publics

  • les collectivités territoriales

  • les industriels et acteurs économiques

  • les associations de protection de l’environnement, de consommateurs et des personnalités qualifiées.

Cette pluralité et le statut associatif permettent de prendre en compte la vision des différents acteurs tout en garantissant l’impartialité d’Atmo Nouvelle-Aquitaine.
 
Les chiffres clés d'Atmo Nouvelle-Aquitaine
Les observatoires de surveillance de la qualité de l’air d’Aquitaine (AIRAQ Atmo Aquitaine), de Limousin (LIMAIR) et de Poitou-Charentes (Atmo Poitou-Charentes) ont fusionné le 1er janvier 2017 suite à la réforme des régions introduite par la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (loi NOTRe).