Unités de Valorisation de Corrèze - Étude de la dispersion de la pollution atmosphérique des UVE de Saint-Pantaléon de Larche et de Rosiers d’Egletons - Période modélisée : 2017 – 2019

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
05 juillet 2021

A la demande du SYTTOM 19, une étude de dispersion de la pollution atmosphérique des UVE de Saint-Pantaléon de Larche et de Rosiers d’Egletons a été réalisée par Atmo Nouvelle-Aquitaine.

À partir des données d’émission des deux UVE et de la météorologie moyenne sur 3 ans (2017 – 2019) des cartes d’impact maximal ont pu être produites. La mise en relation de ces cartes avec les sites de prélèvement autour des deux UVE et l’historique des campagnes de mesures ont permis de valider l’emplacement de ces derniers.

L’étude spécifique des retombées atmosphériques lors de la période de croissance du chou cultivé près de l’UVE de Saint-Pantaléon de Larche en hiver 2019 et pour lequel des concentrations supérieures en dioxines et furannes avaient été mesurées par rapport aux précédentes campagnes a montré un impact des rejets de la cheminée dans les dépôts de particules en suspension dans l’environnement direct de celle-ci.

Toutefois, la zone d’impact étant restreinte (entre 4 et 60 mètres au nord-ouest de l’UVE), l’impact des retombées sur les niveaux de dioxines et furannes mesurés dans le chou dépendra grandement de la zone de croissance de celui-ci.