Surveillance de la qualité de l’air - Unités de Valorisation Énergétique de La Rochelle (17) - novembre 2019

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
06 mai 2020

La campagne de 2019 s’inscrit dans la continuité des précédentes avec la surveillance des polluants suivants :

  • Dioxines et furannes et métaux lourds :
    • Dans l’air ambiant : cette matrice représente les concentrations auxquelles l’être humain est soumis par l'air ambiant, que ce soit sous forme gazeuse ou particulaire ;
    • Dans les retombées atmosphériques : cette matrice représente la pollution qui tombe au sol sous forme particulaire, et qui peut par la suite contaminer la chaîne alimentaire ;

Cette campagne de mesure a été marquée par des conditions météorologiques exceptionnelles avec la présence de vents forts pendant l’ensemble de la campagne et le passage des deux tempêtes impactant deux prélèvements.

Mise à part ces conditions météorologiques exceptionnelles, les résultats de cette campagne de mesure sont conformes à ce qui est habituellement mesuré autour de l’UVE de La Rochelle. Les concentrations en dioxines et furannes, bien que toujours légèrement supérieures aux concentrations mesurées autour d’incinérateurs de la région, tendent à diminuer depuis deux ans. Les concentrations de certains métaux lourds suivis sont plus importantes sur les sites proches de l’UVE et supérieures à ce qui est habituellement mesuré autour d’incinérateurs sur la région.