Suivi des odeurs autour de l’unité de méthanisation Déméter Énergies 2020 (79)

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
09 août 2021

Suite à une démarche de concertation avec les riverains de l’unité de méthanisation en 2016, Déméter Énergies a choisi de mettre en oeuvre une surveillance des odeurs autour de son installation située sur la commune de Prin-Deyrançon (79).

Atmo Nouvelle-Aquitaine a donc été sollicité pour mettre en place un observatoire des odeurs autour de l’unité de méthanisation. L’objectif principal d’un tel observatoire est de réaliser une surveillance des odeurs au cours du temps sur la base des observations olfactives des riverains.

En 2018-2019, afin d’identifier une part de responsabilité de Déméter Énergies aux nuisances olfactives ressenties par le jury de nez, la veille olfactive a démarré avant que l’unité soit opérationnelle et n’accueille ses premières matières odorantes sur site. L’environnement olfactif sans Déméter Énergies a donc pu être caractérisé. La veille olfactive d’une durée de 21 mois a donc été scindée en 2 phases :

  • du 26 mars au 21 octobre 2018 / ~7 mois de veille dite initiale

  • du 22 octobre 2018 au 31 décembre 2019 / ~15 mois de veille dite en activité

Objectifs de la veille olfactive 2020

En 2020, la veille olfactive a consisté à suivre les nuisances olfactives en « mode routine ». Elle s’est déroulée sur l’année 2020 (366 jours). Un observatoire des odeurs a pour objectifs :

  • d’objectiver les nuisances perçues par les riverains (fréquence, intensité, type, niveau de gêne, etc.)

  • d’identifier la (les) source(s) potentielle(s) d’une odeur

  • de mettre à disposition de l’industriel et des riverains une information régulière permettant de mieux comprendre l’impact olfactif d’une activité

  • de suivre l’évolution des perceptions odorantes suite à la mise en place de solutions techniques de la part des industriels le cas échéant

  • d’améliorer le dialogue/la communication entre les différents acteurs si besoin

  • d’alerter l’industriel d’une odeur/nuisance gênante ou inhabituelle afin de gagner en réactivité

Jury de nez

Un jury de nez est un groupe de citoyens volontaires, bénévoles, motivés et disponibles. Au démarrage de la veille olfactive en 2018, 23 riverains ont souhaité s’investir dans le jury de nez. La veille consiste à réaliser des observations deux fois par jour, une semaine par mois, à leur domicile afin de signaler une odeur. En 2020, la procédure de veille olfactive est restée identique, mais le nombre de nez considéré s’est réduit à 14.

Restitution de la veille olfactive

En raison de la situation sanitaire 2020, aucunes présentations sur site n’ont pu être réalisées, ni visites de site.
Néanmoins, deux bilans intermédiaires des résultats ont été réalisés en 2020.

L’objet de ce rapport est de présenter les résultats issus de la veille olfactive 2020.