PCAET du Grand Périgueux (Dordogne, 24) – Diagnostic qualité de l’air

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
17 mai 2018

L’impact sanitaire prépondérant de la pollution atmosphérique est dû à l’exposition à des niveaux moyens tout au long de l’année, et non aux pics ponctuels pourtant davantage médiatisés. Le plan climat-air-énergie territorial (PCAET) doit prioritairement inscrire des mesures de lutte contre la pollution atmosphérique de fond.

Les polluants

Le PCAET doit présenter le bilan des émissions de polluants atmosphériques. La liste de polluants est fixée par l’arrêté du 4 août 2016 relatif au PCAET. Les polluants à prendre en compte sont les oxydes d’azote (NOx), les particules PM10 et PM2,5, les composés organiques volatils (COV)1, le dioxyde de soufre (SO2) et l’ammoniac (NH3).

Les secteurs

Les secteurs d’activités cités dans l’arrêté sont les suivants : le résidentiel, le tertiaire, le transport routier, les autres transports, l’agriculture, les déchets, l’industrie hors branche énergie et la branche énergie.

Le territoire

Le Grand Périgueux comporte 43 communes, pour une population de 103 461 habitants en 2015.

Ce document présente :

  • Les relations entre santé et pollution atmosphérique,
  • Le diagnostic des émissions pour les polluants atmosphériques :
    • L’analyse détaillée des émissions par sous-secteur, avec identification des points de vigilance,
    • La comparaison des émissions du territoire d’étude avec celles du département et de la région.

 

1 Les composés organiques volatils (COV) correspondent au méthane (CH4) et aux composés volatils organiques non méthaniques (COVNM). Le méthane n’est pas un polluant atmosphérique mais un gaz à effet de serre. Le diagnostic Air présentera donc les émissions de COVNM.