PCAET de la CA de Mont-de-Marsan Agglo (40) - diagnostic qualité de l'air

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
02 juillet 2020

Le territoire Mont-de-Marsan Agglo représente 13 % de la population des Landes et 0,9 % de celle de la Nouvelle-Aquitaine. Les émissions de polluants de la communauté d’agglomération représentent chacune, moins de 10 % des émissions départementales. De plus, les émissions unitaires de chaque polluant sont inférieures à celles du département et de la région. Autrement dit, le territoire de Mont-de-Marsan Agglo est un territoire relativement sobre vis-à-vis des émissions de polluants réglementés au sein du PCAET et cela s’explique par l’existence d’autres sources fortement émettrices aux échelles départementale et régionale, ainsi que par une densité de population du territoire, 1,5 à 2,5 fois plus importante que sur les Landes et la Nouvelle-Aquitaine. Néanmoins, les secteurs et les activités à enjeux du territoire sont synthétisées ci-dessous pour chaque polluant réglementé.

Elle représente ainsi :

  • 7 % des émissions départementales d’oxydes d’azote (NOx)

    • Principaux secteurs émetteurs : transport routier, résidentiel-tertiaire

    • Actions prioritaires à mettre en place sur : véhicules diesel, utilisation de gaz naturel

  • 7 % des émissions départementales de composés organiques volatiles non méthaniques (COVNM)

    • Principaux secteurs émetteurs : résidentiel et industriel

    • Actions prioritaires à mettre en place sur : chauffage au bois, utilisation domestique et industrielle (construction) de solvants et peintures

  • 6 % des émissions départementales de particules en suspension (PM10) et 7 % des émissions de particules fines (PM2,5)

    • Principaux secteurs émetteurs : résidentiel, transport routier, agricole et industriel

    • Actions prioritaires à mettre en place sur : chauffage au bois, véhicules diesel, travail du bois, élevage de volailles

  • 4 % des émissions départementales d’ammoniac (NH3)

    • Principaux secteurs émetteurs : agricole, déchets

    • Actions prioritaires à mettre en place sur : culture avec engrais, compost

  • 1 % des émissions départementales de dioxyde de soufre (SO2)

    • Principal secteur émetteur : résidentiel

    • Actions prioritaires à mettre en place sur : utilisation de fioul domestique, chauffage au bois.