Evaluation de la qualité de l’air intérieur 2018/2019 - Lycée professionnel Martin Nadaud à Bellac (87)

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
03 juin 2019

Nous passons en moyenne 85% de notre temps dans des espaces clos. Que ce soit dans les logements, les transports, les lieux de travail ou de vie scolaire, les espace clos de loisirs, etc. La problématique « Bâtiment – Santé » qui a émergé dans les années 70, suites aux politiques d’économie d’énergie recommandant une isolation plus importante des bâtiments, est aujourd’hui une préoccupation reconnue des instances nationales et de la communauté scientifique.

Pour la seconde année scolaire consécutive, et dans le cadre d’une démarche pédagogique les élèves du lycée professionnel Martin Nadaud ont appliqué, dans certaines salles de classe et bureaux, une peinture spéciale et un enduit « dépolluant », censée capter les molécules de formaldéhyde présentes dans l’air intérieur.

C’est dans ce contexte que le lycée Martin Nadaud et Atmo Nouvelle-Aquitaine ont décidé de réaliser une campagne de mesures du formaldéhyde avant et après l’application de cette peinture et cet enduit.

L'objectif de cette étude est d’évaluer l’impact de cette peinture sur la qualité de l’air intérieur (QAI) de cette salle de classe, notamment sur les niveaux en formaldéhyde.

Le présent rapport présente les résultats des deux campagnes de mesures (réalisées du 5 au 9 novembre 2018 puis du 11 au 15 mars 2019).