Étude de l’impact du trafic routier sur la qualité de l’air rue du Pont des Salines à La Rochelle (17) - sept/nov 2018

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
23 janvier 2019

En zone urbaine, la population est régulièrement soumise à de fortes concentrations en polluants du fait d’une proximité du trafic automobile, notamment en zone de bâti dense qui limite la dispersion des polluants.
Le trafic routier est la principale source d’émissions d’oxydes d'azote, et une source importante de particules. Des dépassements de seuils d'alerte ou de valeurs limites sur la région Nouvelle-Aquitaine sont régulièrement observés.
Suite à des inquiétudes émises par les riverains de la rue du Pont des Salines, à La Rochelle, concernant l’impact du trafic routier, la Ville de La Rochelle a sollicité Atmo Nouvelle-Aquitaine pour la réalisation d’une campagne de mesure de la qualité de l’air dans cette rue.
Ainsi, les oxydes d’azote et les particules, polluants d’intérêt majeur en zone urbaine ou à proximité d’une voie de trafic routier, ont été suivis en continu durant deux mois au cours de l’automne 2018.