Cogénération bois SDCL / DALKIA (87) - Plan de surveillance de la qualité de l’air - 2020

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
08 juin 2021

Dans le cadre de ses obligations réglementaires de surveillance atmosphérique, l’entreprise SDCL/DALKIA a sollicité Atmo Nouvelle-Aquitaine afin de mettre en oeuvre son plan de surveillance de la qualité de l’air autour du site de cogénération biomasse du Val de l’Aurence à Limoges.

Initiée en 2012 avec la modélisation des retombées de panache autour de la centrale (ETD/2012/12) et une première campagne de mesures réalisée au mois de novembre 2012 (ETD/2012/15), l’évaluation de l’impact de la centrale de cogénération sur la qualité de l’air s’est poursuivie depuis à l’aide de campagnes de mesures réalisées chaque année sur une période identique.

Différentes techniques de mesures ont été utilisées afin de caractériser les concentrations en air ambiant et dans les retombées atmosphériques de différents polluants : dioxines et furanes, métaux, hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), dioxyde d’azote (NO2), dioxyde de soufre (SO2), benzène, particules en suspension (PM10).

A ce titre, une nouvelle campagne de mesures a été réalisée entre décembre 2020 et janvier 2021.

L’objectif des mesures est :

  • d’évaluer l’impact des émissions des activités de la centrale biomasse sur son environnement pour l’année 2020,

  • de suivre l’évolution des concentrations des différents polluants par rapport aux années passées.