Bilan de la veille olfactive autour de la plateforme Induslacq en 2016-2017 (64)

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
15 juin 2018

Suite à la survenue d’odeurs inhabituelles et irritantes à l’été 2015 sur la zone industrielle de Lacq, Atmo Nouvelle-Aquitaine a été sollicitée par l’ASL Induslacq et la DREAL pour les accompagner dans la mise d'un observatoire des odeurs, composé d’un jury de nez (de riverains et d'undustriels) formé au Langage des Nez® en septembre - octobre 2016. Cette méthode développée par Atmo Normandie et Osmanthe, spécialiste en olfactométrie, a permis aux riverains, bénévoles, d'être capable de reconnaitre et identifier les molécules odorantes générées par la plateforme.

La principale mission des nez riverains consistait en une veille olfactive d’un an qui a débuté le 14 novembre 2016 et s’est achevée le 12 novembre 2017. Durant cette veille, des olfactions standards ont été réalisées deux fois par jour à heures fixes au domicile des Nez riverains. Des olfactions complémentaires pouvaient être réalisées à tout moment de la journée et en tout point du domaine d’étude si une odeur était ressentie.

Une réunion intermédiaire de présentation des résultats a été réalisée le 20 juin 2017 en présence des nez, des industriels, des collectivités et de la DREAL. Cela a été l’occasion de faire un premier bilan objectif de la situation odorante de la zone mais aussi d’échanger ensemble sur l’avenir du dispositif et les améliorations à apporter.

La réunion finale de présentation des résultats s’est tenue le 24 avril 2018 en présence de l’ensemble des acteurs du dispositif. Un bilan clair de la situation odorante du bassin en 2017 a été posé. Des pistes d’amélioration et de progrès ont été soulevées afin d’avancer efficacement sur ce sujet des odeurs.