Ammoniac (NH3) en Nouvelle-Aquitaine - Bilan des mesures par satellite

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
27 août 2021

L’ammoniac (NH3) joue un rôle majeur dans la formation des particules fines ; la compréhension des phénomènes de formation de ces particules secondaires et la participation de l’ammoniac à ces réactions chimiques est un enjeu majeur pour mettre en place des actions visant à limiter les concentrations de particules PM2.5 et PM10 dans l’air. L’excès d’ammoniac dans l’environnement contribue également à l’acidification et à l’eutrophisation des milieux.

Jusqu’à aujourd’hui, la mesure de l’ammoniac par Atmo sur la région Nouvelle-Aquitaine n’a concerné que des études ponctuelles réalisées autour d’activités industrielles ou de traitements des déchets. Or les principales sources d’ammoniac sur le territoire sont les activités agricoles, qui représentent 95 % des émissions de la région.

Cette étude présente pour la première fois un bilan de la présence de l’ammoniac dans l’air sur l’ensemble du territoire régional. Elle a été réalisée à partir des mesures de l’instrument IASI (Interféromètre Atmosphérique de Sondage Infrarouge), embarqué sur les satellites MetOp (Météosat de la première génération).

Les mesures satellitaires ont été exploitées pour produire des cartes de concentrations d’ammoniac, et des profils temporels d’évolution des valeurs au cours de l’année.