Redémarrage de la saison des pollens en Nouvelle-Aquitaine

Visuel
Capteur de pollens sur les toits de la ville de la Rochelle (17)

Publié le 17 janvier 2024

Contenu
Contenu

Avec l'arrivée du mois de janvier, les premiers signes de printemps pointent déjà le bout de leur nez en Nouvelle-Aquitaine, marquant le début de la saison des pollens. Atmo Nouvelle-Aquitaine se prépare !

Des premières émissions de pollens de noisetier

Les jardiniers des pollinariums de La Rochelle, Limoges et Lanmary ont détectés un début d’émissions de pollens de noisetiers en ce début de janvier. Ces pollens présentent un potentiel allergisant élevé provoquant des symptômes tels que la rhinite (obstruction nasale, éternuements), des irritations oculaires, et parfois même des crises d'asthme.

Cette information validée par des experts médecins allergologues et botanistes est transmise par email par Atmo Nouvelle-Aquitaine aux personnes inscrites aux alertes pollens. Elle permet ainsi aux personnes allergiques de débuter leur traitement avant l'apparition des premiers symptômes.
 

Contenu

Début du comptage des pollens sur capteurs 

Les capteurs, positionnés en hauteur sur des toits de bâtiments, reprennent leurs activités après une période de pause hivernale. Ils captent les pollens qui se collent sur une bande relevée toutes les semaines par nos techniciens qui les analysent ensuite au microscope. Les informations sont ensuite transmises au RNSA qui établit des risques allergiques d’exposition aux pollens diffusés par Atmo Nouvelle-Aquitaine sur son site web et dans ses bulletins quotidiens.

En connaissant les pollens présents dans l’air et le risque associé, les personnes allergiques peuvent ainsi adapter leur traitement.
 

Contenu

Adopter les bons gestes pour minimiser les risques

  • Suivre le traitement médical prescrit : Respectez scrupuleusement le traitement préventif recommandé par votre médecin allergologue pour maîtriser les symptômes allergiques.
  • Adapter vos activités en extérieur : Privilégiez les activités extérieures tôt le matin ou en fin de journée lorsque les concentrations de pollens sont moins élevées.
  • Aérer votre domicile de manière stratégique : Aérez tôt le matin ou en soirée, et réduisez votre exposition aux allergènes.
  • S’abonner aux alertes pollens et bulletins quotidiens : Recevez des notifications par email pour ajuster votre quotidien en fonction des prévisions polliniques.

En cas de pics de pollution atmosphérique, soyez encore plus attentif, car les symptômes d’allergie peuvent augmenter.
 

Texte

La parution du bilan pollinique de l'année 2023 en Nouvelle-Aquitaine apporte un éclairage supplémentaire. Il révèle une diminution d’environ 15% des pollens enregistrés par rapport aux deux années précédentes se rapprochant globalement des index polliniques en 2019. Cette tendance n'est pas uniforme sur l'ensemble de la région. Dans le nord, les taux de pollens sont en baisse, marquant une amélioration par rapport aux années antérieures. À l'inverse, dans le sud de la région sur les sites d'Agen, Bordeaux, et particulièrement Mont-de-Marsan, une augmentation significative a été constatée. Pour l’ambroisie, la moyenne régionale reste élevée. Elle se maintient juste en dessous des niveaux de 2022.

Titre
En savoir plus sur les pollens

Contenus