5 bons gestes pour réduire sa consommation d’énergie et moins polluer l’air

Visuel
Les 5 bons gestes pour réduire sa consommation d’énergie et moins polluer l’air

Publié le 2 mai 2022 - Mis à jour le

Contenu
Contenu

On fait le point sur ces habitudes du quotidien qui peuvent nous aider à réduire nos dépenses d’énergie et en même temps améliorer la qualité de l’air.

Je fais les bons achats

Contenu
  • Je privilégie les circuits d'achat courts qui réduisent, en principe la quantité de polluants atmosphériques due au transport du produit,
  • Je privilégie les produits de saison qui limitent l'importation et donc les transports inhérents,
  • Je limite les emballages et favorise les sacs réutilisables : leur fabrication, transport, et leur destruction entraînent des émissions de polluants atmosphériques.

En hiver, je baisse la température de mon logement

Contenu
  • Je limite l'usage du chauffage, notamment au bois avec une cheminée ouverte, surtout en cas de pic de pollution,
  • Je fais vérifier régulièrement mes appareils de chauffage et les place, si possible, dans des pièces bien aérées.
Texte
Le chauffage représente 2/3 de la consommation d'énergie d'un ménage
Nom / Prénom / Organisation
Ademe

Je me chauffe au bois sans polluer

Contenu
  • Je ne brûle pas n'importe quoi comme le bois souillé ou vernis,
  • Je n’utilise pas de bois humide,
  • Je stocke le bois afin qu'il soit bien sec,
  • Je privilégie la technique de l'allumage inversé. Cela permet de réduire les émissions de particules fines à l'allumage,
  • Je vérifie le tirage, 
  • Je vérifie régulièrement que la combustion s'effectue correctement,
  • Je nettoie et vérifie régulièrement mon appareil.
Texte

Les cheminées à foyers ouverts sont une source majeure de pollution. 90% des pics de pollution hivernaux sont dus à des particules issues de la combustion de bois dans de mauvaises conditions (foyers de cheminée ouverts, appareils anciens). Avec des rendements bien inférieurs aux appareils récents et des émissions de polluants bien plus importantes, ces feux de cheminées agissent à la fois sur la pollution extérieure mais également intérieure. Et ce sont les résidents à proximité du foyer qui en subissent les plus grands impacts sanitaires. Des aides existent pour vous renouveler votre appareil de chauffage : Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), Eco prêt à taux zéro, Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Bien se chauffer au bois en Nouvelle-Aquitaine

Je garde mon logement frais en été

Contenu

J’adapte mon logement pour faire face aux épisodes de canicule sans augmenter ma consommation d’énergie. Quelques pratiques peuvent aider à limiter les effets de la chaleur sans recourir à la climatisation : 

  • J’aère mon logement le matin et le soir,
  • Je ferme stores et volets dès que le soleil pointe,
  • Je créée si possible un îlot de fraicheur avec de la verdure et J’arrose mes plantes le soir,
  • Je préfère un ventilateur pour brasser l’air à un climatiseur, 
  • J’éteins les appareils sources de chaleur.

Titre
Guide ADEME - Chaud dehors, frais dedans

guide-pratique-ademe-chaud-dehors-frais-dedans.pdf
Image par défaut document
pdf - 2 mai 2022 - 1.42 MB
Titre
Guide ADEME - Chaud dehors, frais dedans
bouton d'actions

Je me déplace écolo

Contenu
  • Pour les petits trajets, je privilégie les transports en communs ou le covoiturage ou la marche et le vélo : c’est bon pour la santé et le porte-monnaie,
  • Je choisis un véhicule plus sobre et plus léger adapté à mes besoins et qui consomme moins de carburant,
  • J’opte pour une conduite souple et modérée qui permet de réduire ma consommation et mes dépenses de carburant.