Rapport de mesures et d'analyses Air Intérieur : Bâtiment siège de LIMAIR à Limoges (87)

Partager :
Etudes
31 janvier 2016

La qualité de l’air intérieur, en particulier celle des lieux où nous passons la majorité de notre temps (lieux de travail, logements, moyens de transport, ...), est aujourd’hui une préoccupation importante pour les personnes et reconnue des instances nationales.
C’est pour cela que depuis quelques années déjà, de nombreuses études sont menées par les AASQA ou d’autres organismes comme l’OQAI ou l’ANSES afin d'explorer cette thématique.
De son côté, LIMAIR, lors de la construction de son nouveau siège social en 2013, a souhaité être exemplaire tant sur le plan énergétique qu'environnemental. La qualité de l'air intérieur a donc été prise en considération en privilégiant l'utilisation de matériaux faiblement émissifs en polluants.
Aussi, des moyens de protection contre l'exposition au radon, problématique régionale liée au sol granitique, ont été intégrés au projet de construction.
Pour compléter cette démarche, une campagne de mesure des principaux polluants de l'air intérieur (benzène et formaldéhyde) ainsi que du radon a été menée tout au long de l'année 2015 (première année complète d'occupation du bâtiment).