Mon chauffage

chauffage_au_bois.jpg
Partager :

Pour lutter contre le changement climatique, le chauffage au bois a été fortement promu ces dernières années. Mais lorsqu'il est mal conduit, ce chauffage peut s'avérer polluant pour l'air que nous respirons. Des solutions existent. Saisissons-les !

Le chauffage au bois, bon pour le climat, mauvais pour la santé ?

Si les forêts qui l'ont produit sont gérées durablement, le bois est une énergie renouvelable neutre en carbone. En même temps, sa combustion peut produire un certain nombre de polluants atmosphériques : particules, monoxyde de carbone (CO), oxydes d’azotes (NOx), composés organiques volatils (COV) et/ou hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). 

En France, les principaux secteurs d'actiivtés émettant des particules fines PM10 sont le résidentiel/tertiaire (31% du total des émissions de PM10), l'agriculture/sylviculture (28%) et l'industrie manufacturière (25%) (données CITEPA 2015). Selon le ministère de l''environnement, environ 90% des émissions de particules du secteur résidentiel sont liées au chauffage (MEEM 2015). Elles expliquent en partie les épisodes de pollution aux particules qui surviennent en hiver. Pour connaître la part de l'habitat dans les émissions de polluants près de chez vous, consultez notre plateforme de dataviusalisation

Comment se chauffer au bois sans polluer ?

Le chauffage au bois pollue l'air extérieur lorsqu'il est mené dans de mauvaises conditions : bois humide, foyers ouverts, appareils vétustes... Des solutions simples existent pour réduire cette pollution comme, par exemple, le remplacement des anciens appareils de chauffage à bois par de nouveaux appareils plus performants. Le label Flamme verte garantit des appareils de chauffage au bois répondant aux normes de performance émergétique et de limitation des émissions polluantes. 

Jusqu'à 30 fois moins d'émissions de particules PM10, c'est le gain en émissions que permet un insert labellisé Flamme verte 5 étoiles pa rapport à un foyer ouvert. (source : MEEM 2015)

L'ADEME a consacré un guide pratique à des solutions simples pour limiter les émissions de polluants du chauffage au bois (Cf. liens utiles associés à cette page). Alors, adoptons les bonnes mani'air !