Glossaire

A

AASQA

Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l'Air

ADEME

Agence De l'Environnement et de la Maitrîse de l'Energie

AEE

Agence Européenne pour l’Environnement

Air Pays de la Loire

Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l'Air des Pays de la Loire

ANSES

Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

APSF

Association des Pollinariums Sentinelles® de France

ARS

Agence Régionale de Santé

As

Arsenic. Polluant de la famille des métaux lourds.

ATMO France

Réseau national des AASQA

B

BTEX

Benzène - Toluène - Ethylbenzène - (Ortho, Méta et Para) Xylènes. Groupe de polluants de la famille des Composés Organiques Volatils (COV).

BTX

Benzène - Toluène - Xylènes. Souvent utilisé comme abbréviation de BTEX.

C

C6H6

Benzène

Cd

Cadmium. Polluant de la famille des métaux lourds.

CEREMA

Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement

CEREN

Centre d’Etudes et de Recherches économiques sur l’Énergie

CFC

chlorofluorocarbones

CH3Br

bromure de méthyle

CH4

Méthane

CIRC

Centre International de la Recherche sur le Cancer

CITEPA

Centre Interprofessionnel Technique d’Etudes de la Pollution Atmosphérique

CO

Monoxyde de Carbone

COFRAC

COmité FRançais d’ACcréditation

Concentrations

Il s’agit des niveaux de pollution mesurés dans l’air. Les concentrations de polluants caractérisent la qualité de l’air que l’on respire et s’expriment le plus souvent en microgrammes de polluants par mètre cube d’air (μg/m³).

COV

Composés Organiques Volatils

COVnM

Composés Organiques Volatils Non Méthaniques

D

DDFIP

Direction Départementale des Finances Publiques

DDPP

Direction Départementale de la Protection des Populations

DRAAF

Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt

DREAL

Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

E

EEDD

éducation à l’environnement et au développement durable

Effets sanitaires

Les effets de la pollution sur la santé sont classés en deux groupes. Les effets immédiats c’est-à-dire après une exposition de courte durée (lors d’un pic de pollution par exemple) et les effets à long terme qui surviennent en raison d’une exposition chronique à la pollution de l’air c’est-à-dire après des expositions répétées ou continues tout au long de la vie.

Emissions

Origine de la pollution. Les émissions de polluants correspondent aux quantités de polluants directement rejetées dans l’atmosphère par les activités humaines (cheminées d’usine ou de logements, pots d’échappement, agriculture) ou par des sources naturelles (volcans ou composés émis par la végétation et les sols).

EnR

Energie Renouvelable

EPCI

Etablissement Public de Coopération Intercommunale

ERP

Établissement Recevant du Public

ERS

Étude de Risque Sanitaire

Etalonnage

Opération consistant à vérifier le bon fonctionnement d’un appareil, en s’assurant que la mesure produite correspond bien à la valeur attendue, réalisée par un étalon

Exposition aigüe

Exposition de courte durée.

Exposition chronique

Exposition persistante, continue ou discontinue, se produisant sur une longue période (comprise entre plusieurs années et la vie entière)

G

GES

Gaz à Effet de Serre : constituants gazeux de l’atmosphère, tant naturels qu’anthropiques, qui absorbent et réémettent le rayonnement infrarouge.

GIEC

Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat

H

H2SO4

acide sulfurique

HAP

Hydrocarbures aromatiques polycycliques

HNO3

acide nitrique

I

ICPE

installation classée pour la protection de l'environnement

Incertitude d'un résultat

C’est un indicateur de la qualité et de la fiabilité qu'on peut accorder au résultat. Il caractérise la dispersion des valeurs qui pourraient raisonnablement être attribuées à une donnée mesurée ou modélisée. Le résultat n’est jamais une valeur unique : il est toujours donné sous la forme d’un intervalle des valeurs probables, associé à un niveau de confiance. Les sources contribuant à l'incertitude peuvent inclure l'échantillonnage, les matériaux de référence, les appareils utilisés, les changements de manipulateurs, etc.

INERIS

Institut National de l’Environnement industriel et des RISques

INSEE

Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques

J

JO

Journal Officiel

L

LCSQA

Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air

LNE

Laboratoire National de métrologie et d’Essais

M

MD

Mines Douai

MEEM

Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer

mg/m3

Milligramme par mètre cube d’air (1 mg = 10-3 g = 0,001 g)

µg/m3

Microgramme par mètre cube d’air (1 μg = 10-6 g = 0,000001 g)

MU

Mesures d'Urgence

N

NH3

Ammoniac

Ni

Nickel. Polluant de la famille des métaux lourds

NO2

Dioxyde d'azote

NOx

oxydes d’azote

NOx

Oxydes d'azote. NOx = NO + NO2. Le monoxyde d’azote (NO), rejeté par les pots d’échappement des voitures, s’oxyde dans l’air et se transforme en dioxyde d’azote (NO2) qui est très majoritairement un polluant secondaire (c’est-à-dire issu d’une transformation chimique en réaction avec d’autres polluants). Le NO2 provient principalement de la combustion d’énergies fossiles (moteurs des véhicules automobiles et des bateaux, chauffage, production d’électricité).

O

O3

Ozone

Objectif de qualité

Niveau de concentration de substances polluantes dans l'atmosphère à atteindre à long terme, sauf lorsque cela n'est pas réalisable par des mesures proportionnées, afin d'assurer une protection efficace de la santé humaine et de l'environnement dans son ensemble.

OMS

Organisation Mondiale de la Santé

OQAI

Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur

Oxyde d'azote

NOx = NO + NO2. Le monoxyde d’azote (NO), rejeté par les pots d’échappement des voitures, s’oxyde dans l’air et se transforme en dioxyde d’azote (NO2) qui est très majoritairement un polluant secondaire (c’est-à-dire issu d’une transformation chimique en réaction avec d’autres polluants). Le NO2 provient principalement de la combustion d’énergies fossiles (moteurs des véhicules automobiles et des bateaux, chauffage, production d’électricité).

P

PAL

Procédure d'ALerte

Particules

Particules microscopiques solides ou liquides, d’origine humaine ou naturelle, qui restent suspendues dans l’air pendant un certain temps. Ces particules varient fortement en taille (diamètre aérodynamique), composition et origine, et bon nombre d’entres elles sont nocives.

PATer

Pollution Atmosphérique sur le Territoire français

Pb

Plomb. Polluant de la famille des métaux lourds.

PCAET

Plan Climat Air Energie Territoral

PDU

Plan de Déplacement Urbain

PIR

Procédure d'Informations et Recommandations

PLU

Plan Local d'Urbanisme

PM

Particules fines

PM10

Particules d'un diamètre inférieur à 10 µm (microns)

PM2.5

Particules d'un diamètre inférieur à 2,5 µm (microns). Comme elles sont plus petites, elles pénètrent plus profondément dans les voies respiratoires et atteignent les alvéoles pulmonaires. À ce titre, on leur attribue un plus grand impact sanitaire.

PNSQA

Plan National de Surveillance de la Qualité de l'Air

Polluant primaire

Composé rejeté dans l’atmosphère directement par la source de pollution.

Polluant secondaire

Polluant résultant de la transformation de polluants primaires par différentes réactions chimiques.

PPA

Plan de Protection de l'Atmosphère

PRSE

Programme Régional Santé Environnement

PRSQA

Plan Régional de Surveillance de la Qualité de l'Air

R

RNSA

réseau national de surveillance aérobiologique

S

SCot

Schéma de Cohérence Territoriale

Seuil d'alerte

Niveau de concentrations de polluants au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine de l’ensemble de la population et à partir duquel les États membres doivent immédiatement prendre des mesures

SO2

dioxyde de soufre

SOeS

Service de l'Observation et des Statistiques

SPPPI

Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions Industrielles

SRCAE

Schéma Régional Climat Air Énergie

T

TEOM

Tappered Element Oscillating Microbalance. Appareil de mesure des particules en suspension

TGAP

Taxe Générale sur les Activités Polluantes

V

Valeur cible

Niveau de concentrations de polluants fixé dans le but d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs sur la santé humaine et/ou l’environnement dans son ensemble, à atteindre dans la mesure du possible sur une période donnée

Valeur Limite (VL)

Niveau de concentrations fixé sur la base des connaissances scientifiques, dans le but d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs sur la santé humaine et/ou l’environnement dans son ensemble, à atteindre dans un délai donné et à ne pas dépasser une fois atteint

Z

ZCR

Zone à Circulation Restreinte

Zn

Zinc