Etude d’impact de la qualité de l’air sur la mise en sens unique de la rue du faubourg du Pont Neuf, Poitiers (86)

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
06 avril 2022

Dans un objectif de réduction des émissions de polluants et de développement de ses pistes cyclables, la ville de Poitiers souhaite rendre la rue du faubourg du Pont Neuf à sens unique pour les véhicules motorisés et créer une piste cyclable sur la seconde voie.

En effet, la rue du faubourg du Pont Neuf à Poitiers est actuellement en double sens, créer une voie unique pour les véhicules et modifier la seconde voie pour les vélos, impactera le trafic dans la rue mais aussi celui des rues voisines. Plusieurs hypothèses de report du trafic en fonction du sens de circulation de la rue seront présentées. Cette étude via modélisation, présentera la qualité de l’air sur le secteur d’étude pour les différentes hypothèses énoncées. L’objectif étant de conclure sur l’impact sanitaire de la modification de la rue en fonction du sens de circulation.

  • Les polluants atmosphériques étudiés sont : NO2, PM10 et PM2,5
  • Des cartes de qualité de l’air seront présentées pour chaque polluant et pour chaque sens de circulation imposé
  • Un calcul de populations exposées à des valeurs seuils de dépassements de polluants sera effectué

Le scénario de référence illustre l’état actuel de la situation, c’est-à-dire avec la rue du faubourg du Pont Neuf est à double sens. Des comptages trafics ont permis d’estimer les émissions liées au transport routier. Les résultats de ces émissions sont présentés en annexes. Ces émissions ont été utilisées pour alimenter un modèle spécialement développé pour cette étude. Il permet d’estimer les concentrations en polluant dans l’air à 2 m de hauteur. Ce scénario de référence permettra de comparer les gains ou les pertes de concentrations en fonction des aménagements.

Les résultats de modélisations ont montré que si la rue du faubourg du Pont Neuf était en sens descendant fermé, les émissions de polluants (NO2, PM10, PM2,5) seraient réduits sur certains tronçons. Pour ce scénario, les émissions de NO2 seraient réduites sur une portion de la rue du faubourg du Pont Neuf allant du pont au rond-point. Le boulevard du Pont Joubert et le boulevard Anatole - France bénéficieraient aussi d’une baisse des émissions. Le pont Saint-Cyprien serait quant à lui impacté par le report du trafic et verrait sa concentration en dioxyde d’azote augmenter. La même tendance est observée pour les autres polluants (PM10 et PM2,5).

C’est sur une zone tampon de 100 m de part et d’autre de la rue du faubourg du Pont Neuf qu’on peut voir en moyenne, pour les PM10, une baisse de la concentration à hauteur de 3,3%. Cette baisse peut se justifier dans la zone tampon par le phénomène de report de circulation et de moindre utilisation du freinage venant compenser la surconsommation en montée.
Cette baisse est de 0,8% pour les PM2.5 et de 1,2% pour le NO2.
La prise en compte de ce scénario, permettrait aussi de réduire de 12% l’exposition de la population au dépassement de l’objectif de qualité des PM2,5 (10 μg/m3 en moyenne annuelle).

Le scénario montant fermé (donc sens descendant) montre qu’une baisse est aussi visible sur les PM10 mais de façon légèrement moins importante que pour le scénario descendant fermé (2,6%).
Toujours sur la zone tampon de 100 m, une augmentation de NO2 a été constatée. Cette augmentation (0,6%) peut être liée au report de trafic car certaines routes passantes croisent cette zone tampon au niveau du Pont Neuf.
Une baisse de la valeur moyenne des PM2,5 est observée dans la zone tampon de la rue à hauteur de 1,6%.
Pour ce scénario il y a également une réduction de 12% de l’exposition de la population au dépassement du même objectif de qualité des PM2,5.

La comparaison des concentrations des scenarii projets indique qu’en fonction du scénario choisi les reports de trafics ne sont pas les mêmes, et différentes zones sont alors exposées à des pertes ou des gains de concentrations. Néanmoins, du fait de la réduction de trafic dans la rue du faubourg du Pont Neuf lorsque le scénario « descendant fermé » est choisi, les concentrations et les émissions sont plus faibles que pour le scénario « montant fermé ». Même si une baisse plus importante de la concentration de PM2,5 est constaté pour le scénario « montant fermé », le nombre de personnes exposées reste le même pour les deux scenarii
projets.