Étude des concentrations de fluorures dans l’air ambiant sur Roumazières-Loubert (16) en 2020

Partager :
Rapports / Synthèses d'étude
05 juillet 2021

La surveillance des concentrations de fluorures dans l’air ambiant sur Roumazières-Loubert est réalisée depuis 1998 grâce à un préleveur qui permet d’effectuer des prélèvements sur filtres.

Les échantillons récoltés sont analysés par potentiométrie, en suivant la norme AFNOR NF T 90-004, au Laboratoire d’Analyses Sèvres Atlantique de La Rochelle.

Cette surveillance est liée à la présence de deux sites industriels, Terréal et Monier, dont l’activité (fabrication de tuiles) est source d’émission de fluorures.

Aux vues des résultats de mesure des années précédentes – avec des concentrations inférieures aux limites de quantification pour l’ensemble des échantillons – il a été décidé de changer le protocole d’échantillonnage en 2019. Les 6 campagnes de 13 jours réparties sur l’année ont été remplacées par une seule campagne de 30 jours.

En 2020, la campagne de mesure s’est déroulée entre le 16 juin et le 13 juillet.

La totalité des concentrations de fluorures dans l'air ambiant est inférieure aux limites de détection. La moyenne annuelle estimée des concentrations de fluor pour cette année est donc inférieure à 0,01 μg/m3

La valeur moyenne de 1 μg/m3 recommandée par l’OMS est donc largement respectée.