Mesure des pesticides dans l’air sur l’agglomération de La Rochelle (17)

Partager :
header_pesticides_lr.png
Etude
Réalisée
Partenaire(s) :
Du
11 février 2019
au
31 décembre 2019

Montroy (17)
Pourquoi cette étude ?

Les mesures de pesticides dans l'air en Nouvelle-Aquitaine ont débuté dès 2001. Ces mesures s’inscrivent dans un contexte réglementaire particulier puisqu’il n’existe à ce jour aucune valeur réglementaire sur la contamination en pesticides dans les différents milieux aériens.

Cette étude a pour but de mesurer l’influence globale sur la qualité de l’air des pratiques agricoles du secteur et non l’impact des traitements d’une parcelle en particulier.

 

Que peut-on en retenir ?

En 2019, des mesures de pesticides ont été menées dans la Plaine d’Aunis dont la densité de parcelles de grandes cultures est très importante. Les prélèvements ont eu lieu à environ 150 m des premières cultures.

Parmi les 106 molécules recherchées sur ce site, 33 molécules ont été détectées, dont 12 fongicides, 17 herbicides et 4 insecticides. Ce site présente un nombre de molécules détectées important et un cumul hebdomadaire moyen des concentrations plus importants que sur les quatre sites fixes de la région, notamment concernant les herbicides. En effet, sa proximité avec les parcelles agricoles est plus importante que sur les sites urbains.

Comme souvent sur les sites dont l’environnement agricole est dominé par les grandes cultures, le site de la Plaine d’Aunis est dominé par la présence d’herbicides, notamment le prosulfocarbe, principalement utilisé à l’automne sur les céréales d’hiver. Des niveaux de concentrations en prosulfocarbe du même ordre de grandeur ont pu être observés dans les plaines céréalières françaises telles que dans les régions Centre-Val de Loire, Hauts-de-France et Grand Est. Les fongicides, tels que le chlorothalonil (utilisé sur les céréales et les cultures légumières), sont retrouvés au printemps et en été. Enfin, en ce qui concerne les insecticides, le lindane a été retrouvé sur tous les prélèvements principalement du fait de sa persistance dans les sols malgré son interdiction d’utilisation agricole en 1998. Le chlorpyriphos-méthyl a également été quantifié sur quelques semaines dans l’année et de manière plus importante en décembre.

Les moyens mis en œuvre

107 pesticides (herbicides, fongicides et insecticides) dont 79 préconisés par l’Anses et suivis au niveau national dans le cadre de la campagne nationale exploratoire 2018-2019 seront mesurés durant 30 semaines de prélèvement de février à décembre 2019. Un préleveur sera installé en cœur de bourg de manière à être exposé aux émissions des terres agricoles quelle que soit la direction des vents.

Polluant(s) concerné(s)
Pesticides
Thématiques
Problèmes émergents / Attentes sociétales
Pesticides
Agriculture
Zone(s) concernée(s)
CA de la Rochelle
Région Nouvelle-Aquitaine
Charente-Maritime
Montroy

En savoir plus, contactez :
Mme
Florie Chevrier