Mesure des pesticides dans l'air - Campagne 2021

Partager :
Épandage de pesticides
Etude
Réalisée
Partenaire(s) :
Du
8 février 2021
au
31 décembre 2021

Charente (16), Charente-Maritime (17), Dordogne (24), Gironde (33), Vienne (86).
Pourquoi cette étude ?

Les mesures de pesticides dans l'air en Nouvelle-Aquitaine ont débuté dès 2001. Ces mesures s’inscrivent dans un contexte réglementaire particulier puisqu’il n’existe à ce jour aucune valeur réglementaire sur la contamination en pesticides dans les différents milieux aériens.

Cette étude a pour but de mesurer l’influence globale sur la qualité de l’air des pratiques agricoles de différents secteurs et non l’impact des traitements d’une parcelle en particulier.

Certains sites de mesures sont récurrents, c'est-à-dire que les prélèvements se font tous les ans au même endroit. Cela permet ainsi de suivre l’évolution des concentrations d’année en année dans un même lieu. En parallèle, des sites de prélèvements mobiles sont déployés et voués à changer chaque année. L'objectif est d’assurer des mesures sur tous les territoires de la Nouvelle-Aquitaine encore non concernés par ce type de mesure.

 

Que peut-on en retenir ?

Cette campagne de mesure des pesticides a mis en évidence que malgré l’hétérogénéité de l’environnement agricole des 6 communes et leur distance aux parcelles, plusieurs substances actives communes ont pu être quantifiées en 2021. Parmi ces substances, les 3 majoritaires sont :

  • le prosulfocarbe (surtout utilisé comme herbicide des céréales d’hiver), molécule dominante dans la Plaine d’Aunis, le Cognaçais, à Poitiers, dans la communauté de communes Isle Loue Auvézère en Périgord et à Bordeaux. Cette molécule a notamment atteint, sur le site de la Plaine d’Aunis, des niveaux encore jamais observés en France.
  • la pendiméthaline (herbicide à large spectre d’action qui peut être utilisée aussi bien sur des grandes cultures, au printemps sur du colza ou du maïs et à l’automne sur des céréales d’hiver, que sur des vignes ou des vergers), molécule présente sur l’ensemble des sites,
  • le folpel (fongicide de la vigne), molécule dominante dans le Sauternais.

De plus, l'évolution des concentrations mesurées en site urbain ou en site rural au cours de l'année suit le calendrier des traitements des cultures agricoles :

  • en zones de grandes cultures (Poitiers, Cognaçais et Plaine d’Aunis) les pics d’herbicides sont atteints au cœur des périodes de traitement de l’automne et de l’hiver,
  • à proximité des vignes (Cognaçais, Sauternais et Bordeaux), les pics sont atteints durant les traitements fongicides de l’été.

Ceci illustre le transfert aérien des molécules depuis les surfaces agricoles vers les zones urbaines.

Les moyens mis en œuvre

107 pesticides (herbicides, fongicides et insecticides) dont 78 préconisés par l’Anses seront mesurés durant 32 semaines de prélèvement de février à décembre 2021.

Polluant(s) concerné(s)
Pesticides
Thématiques
Problèmes émergents / Attentes sociétales
Pesticides
Agriculture
Zone(s) concernée(s)
Région Nouvelle-Aquitaine
Charente
Charente-Maritime
Dordogne
Gironde
Vienne

En savoir plus, contactez :
Mme
Florie Francony