Impact de la D611 sur la qualité de l'air à La Crèche (79)

Partager :
header_la_creche.png
Etude
Réalisée
Partenaire(s) :
Du
24 septembre 2019
au
24 octobre 2019

La Crèche (79)
Pourquoi cette étude ?

La commune de La Crèche dans les Deux-Sèvres (79) est traversée par la route départementale D611 qui est une route à fort trafic (12000-15000 véhicules/jour et beaucoup de poids-lourds).

Or, le trafic routier est un important émetteur de NO2 mais également source de PM10.

Une première campagne de mesures avait été réalisée à l’automne 2017 suite à des signalements de riverains notamment. Des mesures de dioxyde d’azote (NO2) et de particules fines (PM10) avaient été réalisées en proximité du trafic et des habitations.

Cette première étude a permis d’analyser les niveaux de NO2 et PM10 auxquels sont soumis les riverains de la D611 sur la commune de La Crèche.

Une nouvelle étude est réalisée à l'automne 2019 pour observer les éventuelles évolutions par rapport à 2017. 

 

Que peut-on en retenir ?

Une première campagne de mesures avait été réalisée à La Crèche en 2017. Une nouvelle campagne a été réalisée en 2019 (du 25/09/19 au 5/11/19). Au cours de ces campagnes, les particules en suspension (PM10) et le dioxyde d’azote (NO2) ont été mesurés au moyen d’analyseurs automatiques en continu installés au bord de la D611 traversant la commune de La Crèche.

Les principaux résultats de cette étude sont les suivants :

  • Les concentrations en PM10 observées à La Crèche sont légèrement plus élevées que celles observées sur le site de fond urbain de Niort tout en restant inférieures à celles du site trafic de Niort.
  • La valeur limite pour la protection de la santé humaine qui est de 50 μg/m3 en moyenne journalière (à ne pas dépasser plus de 35 jours par an) n’a jamais été dépassée au cours de la campagne de mesures.
  • Les concentrations en NO2 observées à La Crèche sont du même ordre de grandeur que celles observées sur le site de fond urbain de Niort et très inférieures à celles du site trafic de Niort.
  • La valeur limite pour la protection de la santé humaine qui est de 200 μg/m3 en moyenne horaire (à ne pas dépasser plus de 18 heures par an) n’a jamais été dépassée au cours de la campagne de mesures.
  • Les profils journaliers moyens montrent une influence du secteur des transports (trajets domicile-travail) sur les concentrations en NO2 à La Crèche mais pas sur les concentrations en PM10.
  • Les concentrations observées en 2019 sont plus faibles que celles observées lors de la campagne de 2017.
    Cette différence peut s’expliquer en partie par la configuration des sites (le site de 2019 étant plus dégagé ce qui est favorable à la dispersion rapide des polluants). C’est à ces concentrations que sont exposés les riverains de la D611 dans cette zone ainsi que les utilisateurs du stade Groussard situé à proximité.
    D’autres facteurs peuvent avoir une influence sur la baisse des concentrations entre 2017 et 2019 (notamment des conditions météorologiques plus favorables à la dispersion des polluants en 2019 avec de fortes précipitations).
Les moyens mis en œuvre

Analyseurs automatiques

Polluant(s) concerné(s)
Dioxyde d'azote (NO2)
Particules (PM10, PM2,5, PUF...)
Thématiques
Mobilité et transports
Zone(s) concernée(s)
Région Nouvelle-Aquitaine
Deux-Sèvres
La Crèche

En savoir plus, contactez :
Mme
Fiona Pelletier