Exposition des établissements sensibles sur Bordeaux Métropole par modélisation fine échelle 2D

Partager :
header_actu_ecole.png
Etude
En cours
Partenaire(s) :
Du
1 avril 2020

Agglomération urbaine de Bordeaux
Pourquoi cette étude ?

En 2020, Bordeaux Métropole a sollicité Atmo Nouvelle-Aquitaine afin de réaliser une mise à jour de l’étude RESPIR’Bordeaux (consultable ci-contre) produite en 2016 sur la base des cartographies 2013 de la qualité de l’air.

L’objectif de la présente étude est d’évaluer à nouveau l’exposition des établissement sensibles présents sur le territoire métropolitain aux dépassements des valeurs réglementaires à l’aide des cartographies de la qualité de l’air produites en 2019 pour les polluants suivants :

Les moyens mis en œuvre

Les cartographies 2019 de la qualité de l'air pour les polluants NO2, PM10 et PM,25 sont croisées avec la base de données géo-référencée des établissements sensibles à l'aide d'un logiciel d'information géographique.

Polluant(s) concerné(s)
Dioxyde d'azote (NO2)
Particules (PM10, PM2,5, PUF...)
Thématiques
Santé
Mobilité et transports
Zone(s) concernée(s)
Bordeaux Métropole
Région Nouvelle-Aquitaine
Gironde

En savoir plus, contactez :
M
Benoit Duval