Campagne de surveillance des unités de valorisation énergétique (UVE) de Saint-Pantaléon de Larche et Rosiers d'Egletons (Corrèze)

Partager :
header_uvecorreze.png
Etude
Réalisée
Partenaire(s) :
Du
1 septembre 2021
au
4 octobre 2021
Pourquoi cette étude ?

L'objectif de cette étude est de caractériser l'impact des UVE de Corrèze sur les concentrations en dioxines, furannes et métaux lourds dans l'environnement proche des UVE de Saint-Pantaléon de Larche et Rosiers d'Egletons.

Les polluants suivants seront analysés :

  • dioxines et furannes chlorées ;

  • 14 métaux lourds : arsenic (As), cadmium (Cd), cobalt (Co), chrome (Cr), chrome hexavalent (CrVI), cuivre (Cu), mercure particulaire (HgP), mercure gazeux (Hg(0)), manganèse (Mn), nickel (Ni), plomb (Pb), antimoine (Sb), thallium (Tl), vanadium (V).

Que peut-on en retenir ?

Initiées en 2005 à la demande du SYTTOM 19, des campagnes de mesure en dioxines, furannes et métaux lourds sont effectuées annuellement autour des incinérateurs de Corrèze afin de mesurer l'impact des rejets de ces polluants, tant dans les retombées atmosphériques qu'en air ambiant.
C’est dans cette continuité que la campagne de prélèvements autour des incinérateurs de Corrèze a été effectuée par Atmo Nouvelle-Aquitaine en 2021.

Une bio-surveillance a également été réalisée, dans le cadre de prélèvements dans le lait de vache, le miel et les végétaux (choux frisés), afin de quantifier les concentrations en dioxines dans ces compartiments biologiques.

Depuis 2020, deux nouveaux moyens de prélèvements spécifiques au suivi du mercure ont été rajoutés. Le mercure gazeux est suivi dans l’air ambiant à l’aide de tubes actifs et le prélèvement du mercure dans les retombées atmosphériques se fait à l’aide d’une jauge réfrigérée spécifique au suivi de ce composé.

Pour les deux unités de valorisation énergétique, les concentrations mesurées en dioxines et furannes dans la majeure partie des matrices de prélèvement sont en adéquation avec ce qui est habituellement mesuré au niveau des deux installations et également au niveau d’autres incinérateurs de la région faisant l’objet d’une surveillance par Atmo Nouvelle-Aquitaine. Les concentrations mesurées dans les deux échantillons de lait et de miel ainsi que les choux cultivés dans l’enceinte des deux UVE sont inférieures au niveau d’intervention défini par la recommandation de la Commission Européenne et l’OMS.

Les concentrations mesurées en air ambiant pour les 4 métaux lourds réglementés sont très inférieures aux seuils réglementaires (comparaison réalisée à titre indicatif, les seuils n’étant applicables qu’à l’échelle annuelle) pour les deux UVE.

Les moyens mis en œuvre

Atmo fera ses prélèvements de polluants dans cinq matrices environnementales différentes :

  • air ambiant ;

  • retombées atmosphériques ;

  • lait ;

  • végétaux (choux) ;

  • Miel.

Différents lieux seront étudiés :

  • préleveurs : UVE de Saint-Pantaléon de Larche, UVE de Rosiers d'Egletons ;
  • jauges OWEN : Queyries (blanc), Lintillac, UVE Brive, Saint-Pantaléon (Galive), SIRTOM La Marquisie, Tujac, Saint Roch, UVE Rosiers, Chapelle Spinasse, Moustier-Ventadour, services techniques ;
  • végétaux : UVE de Saint-Pantaléon de Larche, UVE de Rosiers d'Egletons ;
  • Lait : Chaumont, La Sanguinière.
Polluant(s) concerné(s)
Dioxines - furanes
Métaux lourds (Plomb, mercure…)
Thématiques
Industrie
Zone(s) concernée(s)
CA du Bassin de Brive
CC de Ventadour
Corrèze
Rosiers-d'Égletons
Saint-Pantaléon-de-Larche

En savoir plus, contactez :
M
Mathieu LION