Campagne de surveillance des unités de valorisation énergétique (UVE) de Saint-Pantaléon de Larche et Rosiers d'Egletons (Corrèze)

Partager :
header_uvecorreze.png
Etude
Réalisée
Partenaire(s) :
Du
26 août 2020
au
26 février 2021
Pourquoi cette étude ?

L'objectif de cette étude est de caractériser l'impact des UVE de Corrèze sur les concentrations en dioxines, furannes et métaux lourds dans l'environnement proche des UVE de Saint-Pantaléon de Larche et Rosiers d'Egletons.

Les polluants suivants seront analysés :

  • dioxines et furannes chlorées ;

  • 14 métaux lourds : arsenic (As), cadmium (Cd), cobalt (Co), chrome (Cr), chrome hexavalent (CrVI), cuivre (Cu), mercure particulaire (HgP), mercure gazeux (Hg(0)), manganèse (Mn), nickel (Ni), plomb (Pb), antimoine (Sb), thallium (Tl), vanadium (V).

Que peut-on en retenir ?

Dioxines et furannes en air ambiant

Avec 3,61 fg I-TEQmax /m³, la concentration totale des 17 congénères en équivalent toxique en air ambiant est supérieure aux valeurs obtenues depuis 2010. Cette concentration reste toutefois à nuancer du fait des très bons résultats obtenus les années précédentes. Elle se situe parmi les valeurs basses de concentrations mesurées autour d’incinérateurs sur la région Nouvelle-Aquitaine.

Dioxines et furannes dans les retombées atmosphériques

La dioxine 2,3,7,8 TCDD, dit dioxine de Seveso, n’a été détecté sur aucun des sites de prélèvements.
Sur l’ensemble des sites, les concentrations en équivalent toxique des congénères sont inférieures ou très proches des seuils de quantification analytique.

Le site « Chapelle Spinasse », plus exposé aux vents en provenance de l’UVE, présente un profil des concentrations par congénère comparables à celui observé au niveau des sites moins exposés.

Les niveaux sont comparables aux concentrations généralement mesurées dans les retombées atmosphériques autour d’incinérateurs dans la région.

Dioxines et furannes dans le lait de vache

L'analyse des 17 congénères dans l'échantillon de lait de vache donne un total de 0,22 pg I-TEQ OMS max/g de matière grasse. Ce résultat est inférieur au niveau d'intervention fixé à 1,75 pg I-TEQ OMS max/g de matière grasse par la CEE.

Dioxines et furannes dans le miel

La concentration maximale totale mesurée dans l'échantillon de miel prélevé à proximité immédiate de l'incinérateur est de 0,08 pg I-TEQ / g de produit, soit bien en deçà de la limite fixée par l'OMS de 0,30 pg I-TEQ / g de produit.

Dioxines et furannes dans les végétaux

La concentration maximale totale mesurée dans le chou La valeur maximale de 0,03 pg I-TEQ / g de matière fraîche est en deçà de la limite fixée par l'OMS de 0,30 pg I-TEQ / g de matière fraîche. En comparaison, l'analyse d’un chou laissé sous serre en 2019 avait donné un résultat de 0,04 pg I-TEQ / g de matière fraîche.

Métaux lourds en air ambiant

Cette année, le mercure, principalement gazeux, a fait l’objet d’un suivi à part. Après analyse, le prélèvement a conclu à une concentration inférieure à la limite de quantification ce composé.

Les concentrations des métaux lourds réglementés sont très inférieures aux seuils réglementaires sur la période de mesure (comparaison réalisée à titre indicatif, les seuils n’étant applicables qu’à l’échelle annuelle).

Les concentrations en chrome et cuivre sont les plus fortes mesurées sur ce site de prélèvement depuis le début du suivi de l’UVE. A contrario, c’est la première année que le vanadium n’est pas quantifié pendant le prélèvement en air ambiant. Le cobalt, qui avait été quantifié en 2019 pour la première fois depuis plus 10 ans n’est pas quantifié cette année.

Métaux lourds dans les retombées atmosphériques

Pour 10 des 13 métaux lourds suivis, les concentrations mesurées sur le site « UVE » sont plus fortes que sur
les autres sites. L’activité de l’incinérateur peut expliquer ces plus fortes concentrations mesurées.

 

Les moyens mis en œuvre

Atmo fera ses prélèvements de polluants dans quatre matrices environnementales différentes :

  • air ambiant ;

  • retombées atmosphériques ;

  • lait ;

  • végétaux (choux).

Différents lieux seront étudiés :

  • préleveurs : UVE de Saint-Pantaléon de Larche, UVE de Rosiers d'Egletons ;
  • jauges OWEN : Queyries (blanc), Lintillac, UVE Brive, Saint-Pantaléon (Galive), SIRTOM La Marquisie, Tujac, Saint Roch, UVE Rosiers, Chapelle Spinasse, Moustier-Ventadour, services techniques ;
  • végétaux : UVE de Saint-Pantaléon de Larche, UVE de Rosiers d'Egletons ;
  • Lait : Chaumont, La Sanguinière.
Polluant(s) concerné(s)
Dioxines - furanes
Métaux lourds (Plomb, mercure…)
Thématiques
Industrie
Zone(s) concernée(s)
CA du Bassin de Brive
CC de Ventadour
Corrèze
Rosiers-d'Égletons
Saint-Pantaléon-de-Larche

En savoir plus, contactez :
M
Mathieu LION