Bilan annuel des particules en 2018

Partager :
teaser_bilanpuf2018.png

Parmi les polluants réglementés, les particules suscitent un intérêt particulier. La raison ? Leur impact sur la santé, l’environnement et le climat, mais aussi à cause des dépassements récurrents de valeur limite et de la multiplicité leurs origines. Cependant, à
l’heure actuelle, les valeurs réglementaires relatives aux particules s’intéressent uniquement aux concentrations massiques (en µg/m3).

Depuis plusieurs années, l’intérêt croissant pour la surveillance des particules de très petites tailles et pour leur composition chimique a conduit Atmo Nouvelle-Aquitaine à mettre en place un plan de surveillance spécifique.

Aujourd’hui, 3 sites en NouvelleAquitaine permettent de recueillir des données sur la concentration en nombre, la distribution granulométrique et la composition chimique. L’objectif étant d’obtenir des informations complémentaires aux mesures
réglementaires et d’acquérir une meilleure compréhension des particules et de leurs effets sanitaires.

Cette étude vise améliorer nos connaissances sur les particules dans l’air de notre région. Ainsi, l’analyse des particules sur l’année 2018 a permis de mettre en évidence 2 sources principales : la combustion de la biomasse (chauffage résidentiel au bois) et le trafic routier. Les particules secondaires jouent également un rôle non négligeable dans les concentrations en particules mesurées.