Actualité
6 février 2019
Atmo Nouvelle-Aquitaine
Observatoire de la qualité de l’air

Visitez une station de la qualité de l'air

header_stationfixe.png
Partager :

Découvrez au travers une visite virtuelle l'une de nos stations de mesure de la qualité de l'air.

Un dispositif très réglementé

La mise en place d’un réseau de surveillance fixe de la qualité de l’air fait l’objet d’un déploiement précis et adapté à la superficie de la région, Il dépend de paramètres tels que la météo, la topographie, la densité de population, les transports, les activités industrielles et agricoles, des principales sources d’émissions, des impacts sanitaires etc… Il doit répondre aux exigences de surveillance décrites dans les Directives européennes et fait l’objet d’une validation du Ministère de l’Ecologie. Il existe ainsi un référentiel français en termes de conception et labellisation des stations de surveillance de la qualité de l’air.  https://www.lcsqa.org/fr/referentiel-technique-national

 

visitevirtuellestation.jpg

 

A quoi sert une station de mesure de la qualité de l'air ?

Atmo Nouvelle-Aquitaine dispose  d'une cinquantaine de station de mesures fixes réparties sur tout le territoire de Nouvelle-Aquitaine et qui surveille l'air en continu 24h/24

Les mesures qui y sont réalisées permettent d’alimenter nos outils de prévision afin de cartographier, d’estimer et de modéliser chaque jour les niveaux de pollution en tout point du territoire (indice de l’air). Outre le suivi de l’indice quotidien de l’air, la mesure des polluants permet de vérifier le respect des valeurs réglementaires. Couplée aux outils de prévision, elle permet d’anticiper les épisodes de pollution et d’alerter, le plus en amont possible, les autorités. Ces informations doivent permettre aux différentes parties prenantes de mettre en place des actions de réduction des émissions pour limiter l’impact de l’épisode et préserver l’exposition de la population.

Surveiller la qualité de l'air 24h/24

 

Comment sont choisis les emplacements des stations de mesures ?

Les emplacements des stations fixes sont choisis pour surveiller plusieurs polluants dans des agglomérations de plus de 100 000 habitants (critères réglementaires) ou dans des zones à enjeux spécifiques. Elles cartographient au mieux l'exposition des populations, en tenant compte de plusieurs informations complémentaires : relief, urbanisme, source et quantité d’émissions, nombre d'habitants... Des stations mobiles sont aussi utilisées lors d’études temporaires dans un secteur particulier. Les résultats de ces stations de mesure alimentent depuis une quinzaine d’années les outils de modélisation qui couvrent l’ensemble du territoire. Ils permettent notamment de prévoir la qualité de l’air et de localiser les populations les plus exposées à la pollution.

Des typologies de stations de mesure variables

Atmo Nouvelle-Aquitaine implante volontairement ses stations de mesure dans des environnements différents :

  • en zone urbaine ;

  • en zone périurbaine ;

  • ou en situation rurale.

Les stations sont ensuite classées selon leurs influences : industrielle, trafic (près des voies de circulation automobile), ou situation de fond, c’est-à-dire loin des sources directes de pollution. Une station mesurant plusieurs polluants peut donc cumuler plusieurs types d’influence.Atmo Nouvelle-Aquitaine implante volontairement ses stations de mesure dans des environnements différents :

  • en zone urbaine ;

  • en zone périurbaine ;

  • ou en situation rurale.

Les stations sont ensuite classées selon leurs influences : industrielle, trafic (près des voies de circulation automobile), ou situation de fond, c’est-à-dire loin des sources directes de pollution. Une station mesurant plusieurs polluants peut donc cumuler plusieurs types d’influence.