Actualité
3 juillet 2019
Sensibilisation
Santé
Episode de pollution
Observatoire de la qualité de l’air
Bons gestes

Tout savoir sur les pics de pollution à l’ozone

header_actu_pollution_ozone.png
Partager :

Chaque été, les pics de pollution à l’ozone reviennent. Quel est ce polluant ? Est-il néfaste pour la santé ? Comment se protéger ?... Décodage en 5 points :

C’est quoi la pollution à l’ozone ?

Les épisodes de pollution à l’ozone surviennent principalement durant l’été, lors de situations anticycloniques calmes, ensoleillées et chaudes, avec peu ou pas de vent. Les périodes de canicule sont donc propices à l’apparition de tels épisodes.

La formation de l’ozone 

Dans les couches d’air proches du sol, l’ozone se forme sous l’action du soleil (ultraviolets et forte température), à partir de polluants précurseurs, en particulier les oxydes d’azote (NOx) et les composés organiques volatils (COV).

Ces polluants sont issus essentiellement des transports routiers et de l’industrie.

Aussi bien à la ville qu’à la campagne

Formant des nappes, sous l’effet du vent, l’ozone peut se déplacer en périphérie des grandes agglomérations et même en campagne, jusqu’à 150 km du lieu de formation.

Ne pas confondre l’ozone que nous respirons avec la couche d’ozone située en altitude. L’ozone qui est en très haute altitude (entre 10 et 60 km) constitue un filtre naturel qui protège la vie sur la terre des rayons ultraviolets du soleil. Le « trou de la couche d’ozone » résulte de la destruction partielle de ce filtre naturel sous l’action de certains polluants.

Les effets de l’ozone sur la santé 

Lors des épisodes de pollution, l’impact de l’ozone sur la santé a été démontré. Des effets sont également suspectés pour des expositions plus longues à des concentrations plus faibles.

L’ozone est un gaz agressif pour les muqueuses respiratoires et oculaires. Il peut notamment entraîner lors des épisodes de pollution :

  • des irritations du nez, des yeux et de la gorge,
  • une altération de la fonction pulmonaire,
  • des essoufflements, des toux,
  • un inconfort thoracique,
  • des crises d’asthme.

Les risques sont amplifiés par l’exercice physique.

Les enfants, les personnes âgées, les asthmatiques, les insuffisants respiratoires, les personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires sont plus sensibles à la pollution à l’ozone

Qu’est-ce qu’un pic de pollution ?

On parle de pic (ou d’épisode) de pollution de l’air lorsque est dépassé, ou risque d’être dépassé, le seuil défini par la réglementation nationale pour les 4 polluants atmosphériques suivants : particules de taille inférieure à 10 micromètres (PM10), ozone (O3), dioxyde d’azote (NO2) et dioxyde de soufre (SO2). 

On distingue deux seuils :

  • le seuil d’information et de recommandation (180 µg/m3 en moyenne horaire pour l’ozone) correspond au niveau à partir duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé des populations sensibles (femmes enceintes, personnes âgées, personnes ayant des malades respiratoires…). Si ce seuil est dépassé, le préfet émet des recommandations pour réduire les émissions ;

  • le seuil d’alerte (240 µg/m3 en moyenne horaire pour l’ozone) correspond au niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé de l’ensemble de la population ou de dégradation de l’environnement. Si ce seuil est dépassé, ou si le seuil d’information et de recommandation est dépassé de manière persistante, le préfet peut, après avis d’un comité d’experts puis d'un comité d’élus, prendre des mesures d’urgence contraignantes pour réduire les émissions

Comment se préserver des pics de pollution à l'ozone ?

bonsgestes_episodes_pollution_ozone.jpg

En cas d’épisode de pollution à l’ozone, il est recommandé aux personnes les plus vulnérables de limiter les sorties pendant l’après-midi et les activités physiques et sportives en plein air. En cas de gêne respiratoire ou cardiaque dès le dépassement du seuil d’information recommandation, consultez un médecin .

Où se renseigner en cas de pic de pollution à l'ozone  ?

Atmo Nouvelle-Aquitaine vous informe en temps réel de la qualité de l’air de la région via son site Web. Les pics de pollution sont visibles sur la carte à la une et à travers nos données de mesure mises en ligne chaque heure. Ils sont aussi intégrés sur notre plate-forme open data

Lorsqu'une alerte à la pollution est déclenchée par une préfecture, Atmo Nouvelle-Aquitaine s'en fait le relais sur son site Web et par l'envoi d'e-mails et de SMS. Vous pouvez recevoir gratuitement ces alertes à la pollution en vous abonnant.