Actualité
10 juin 2020
Observatoire de la qualité de l’air

Qualité de l'air en Nouvelle-Aquitaine : quel bilan en 2019 ?

Bilan des données 2019 de la qualité de l'air en Nouvelle-Aquitaine
Partager :

Découvrez le bilan de la qualité de l’air et ses déclinaisons pour chaque département de la Nouvelle-Aquitaine en 2019. Valeurs réglementaires respectées ou pas, évolution sur les dernières années, nous vous proposons un bilan de 13 polluants réglementés surveillés par Atmo Nouvelle-Aquitaine, votre observatoire régional de l’air.

Bilan vis-à-vis des seuils réglementaires

Pour caractériser la qualité de l’air, il faut distinguer 2 types d’exposition aux polluants atmosphériques : chronique, celle à laquelle nous sommes quotidiennement exposés et ponctuelle lors d’un épisode de pollution.

Bilan des mesures 2019 vis à vis des seuils réglementaires

Bilan des mesures de pollution de l'air en Nouvelle-Aquitaine vis-à-vis des seuils réglementaires en 2019

Exposition chronique annuelle : valeur limite, valeur cible, valeur critique, objectif de qualité et recommandations OMS

Aucune valeur limite annuelle n’est dépassée. Celle relative au dioxyde d'azote (NO2) (40 μg/m3) est atteinte sur un site de mesure en Gironde mais non franchie. Les recommandations OMS ne sont pas respectées pour les particules PM10 et PM2,5, l’ozone et le dioxyde de soufre. L’objectif de qualité (végétation) est dépassé pour l’ozone.

Exposition ponctuelle (heure et jour) : recommandations OMS et objectif de qualité, valeurs limites horaire et journalière, seuil d’information-recommandations, seuil d’alerte

3 polluants dépassent ponctuellement les seuils d’information-recommandations : NO2, SO2 et PM10. Le seuil d’alerte est dépassé pour les PM10. Des recommandations OMS sont dépassées ponctuellement pour le NO2, PM10, PM2,5 et SO2. L’objectif de qualité (protection de la santé) est dépassé pour l’ozone (O3).

Un nombre restreint de procédures préfectorales d’alerte à la pollution en 2019

Les procédures préfectorales d’alerte à la pollution sont déclenchées prioritairement sur prévision et à défaut à partir de nos stations de typologie de fond. Ces procédures d'alerte dépendent de critères définis dans le cadre d’arrêtés préfectoraux.

Procédures préfectorales d'alerte à la pollution en 2019

Procédures préfectorales d'alerte à la pollution de l'air déclenchées en Nouvelle-Aquitaine en 2019

En 2019, un nombre restreint de procédures préfectorales d’alerte à la pollution est enregistré : 6 journées où une procédure liée à la pollution de l’air est déclenchée sur au moins un département. Le département des Landes totalise 4 jours de procédure. La Charente, la Charente-Maritime, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, les Deux-Sèvres, la Vienne et la Haute-Vienne ne connaissent aucune procédure.

Seules les particules PM10 sont concernées : 4 jours de procédure d’alerte et 2 journées de procédure d’information et de recommandations.

Aucune procédure pour l’ozone, le dioxyde de soufre et le dioxyde d’azote n’est déclenchée en 2019 en Nouvelle-Aquitaine.

Une évolution contrastée depuis 10 ans

  • Ozone +9% entre 2010 et 2019. Évolution à la hausse au fil des années, sans pour autant générer une augmentation du nombre d’épisodes de pollution (aucun en 2019).
  • Dioxyde de soufre -14% entre 2010 et 2019. Évolution à la baisse malgré des sursauts ponctuels. Les niveaux de pollution moyens sont faibles. Cela n’empêche pas certains pics à proximité de zones industrielles, comme celle de Lacq.
  • Benzène -2% entre 2010 et 2019. Relative stabilité des concentrations moyennes. Les niveaux de pollution moyens sont faibles.
  • Dioxyde d’azote -29% entre 2010 et 2019. Diminution significative qui n’exclut pas l’apparition de pics horaires avec dépassements de certains seuils réglementaires. La valeur limite de ce polluant n’est pas franchie, mais atteinte.
  • Particules en suspension PM10 et particules fines PM2,5 -23% et -43% entre 2010 et 2019. Diminution significative mais déclenchement de la procédure d’alerte à la pollution tous les ans (PM10).
  • Benzo(a)pyrène -37% entre 2010 et 2019. Évolution irrégulière selon les années en fonction des conditions climatiques (émissions de polluants augmentées lors des hivers rigoureux et situations météorologiques propices à l’accumulation de ces polluants comme l’inversion de température et des vents faibles).
  • Monoxyde de carbone +54% mais les concentrations restent faibles. Évolution très fluctuante selon les années.
Evolution pluriannuelle 2010-2019

Evolution pluriannuelle de la pollution de l'air en Nouvelle-Aquitaine sur la période 2010-2019

Découvrez les résultats par département en image

 

Infographie - extrait département de la Charente

 

 

Infographie - extrait département de la Charente-Maritime

 

 

Infographie - extrait département de la Corrèze

 

 

Infographie - extrait département de la Creuse

 

 

Infographie - extrait département de la Dordogne

 

 

Infographie - extrait département de la Gironde

 

 

Infographie - extrait département des Landes

 

 

Infographie - extrait département de Lot-et-Garonne

 

 

Infographie - extrait département des Pyrénées-Atlantiques

 

 

Infographie - extrait département des Deux-Sèvres

 

 

Infographie - extrait département de la Vienne

 

 

Infographie - extrait département de la Haute-Vienne