Actualité
21 octobre 2021
Sensibilisation
Santé
Problèmes émergents / Attentes sociétales
Pesticides
Agriculture

PestiRiv : une étude pour mesurer l’exposition de riverains aux pesticides

Lancement étude nationale PestiRiv
Partager :

Santé publique France et l’Anses lancent l’étude d’envergure nationale, PestiRiv. L’objectif ? Mieux comprendre l’exposition aux pesticides chez les personnes vivant à proximité de zones viticoles, mais aussi, mieux connaître les sources d’exposition. Les Associations Agrées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) de 6 régions viticoles seront mises à contribution pour réaliser des mesures de pesticides dans l’air ambiant.

Des actions venant compléter la surveillance annuelle des AASQA

Certains observatoires régionaux de la qualité de l’air, mesurent les pesticides tous les ans et alimentent la base de données nationale Phytatmo. La particularité de l’étude PestiRiv, c’est qu’elle va s’intéresser aux différentes sources d’exposition : l’air, l’alimentation, l’eau, l’activité professionnelle dont les usages agricoles, et les usages domestiques.

En plus de comprendre quelles sont les sources contribuant le plus à exposer les riverains aux pesticides, l’étude vise à évaluer l’influence de différents facteurs comme :

  • La distance par rapport aux vignes
  • Les habitudes et comportements au quotidien des personnes exposées

À long terme, l’objectif est de limiter l’exposition d’un individu aux pesticides et les potentiels effets sur la santé.

Comment mesurer concrètement l’exposition aux pesticides ?

Les mesures ont débuté le 11 octobre 2021, pour une durée d’1 an et consistera à collecter :

  • des échantillons d’urine et de cheveux (Ipsos)
  • des poussières, des fruits et légumes du jardin chez les participants (OQAI/CSTB et LERES)
  • des mesures de pesticides en air extérieur, dans des zones viticoles et dans des zones éloignées de toute culture (AASQA)

Ces mesures seront complétées par des questionnaires pour avoir une vision complète de l’exposition aux pesticides des participants.

Pour mener à bien cette étude, 3 350 personnes seront tirées au sort. Quelques prérequis :

  • Des adultes âgés de 18 à 79 ans
  • Des enfants de plus de 3 ans
  • Vivre à moins de 500m de vignes et à plus de 1 000m d’autres types de culture  
  • Vivre dans une zone éloignée de toute culture (permet de faire des comparaissions dans des zones « neutres »)