Actualité
1 juin 2022
Sensibilisation
Mobilité et transports

Partir en vacances et bien choisir son mode de transport pour moins polluer

Partir en vacances et bien choisir son moyen de transport pour moins polluer
Partager :

Lorsqu’on part en vacances on peut aussi prendre dans ses bagages son envie de réduire notre impact sur la qualité de l’air. Et oui, c’est possible de s’évader sans trop polluer ! Pour vous aider, Atmo Nouvelle-Aquitaine vous donne quelques clés pour bien choisir son mode de transport.

Le train versus l'avion

Comparé à l’avion, le train est un moyen de transport rejetant moins de polluants : un train à vide émet moins de polluants qu’un avion vide. De plus, un trajet en train peut contenir plus de passagers qu’un avion. Si on fait le compte, les émissions rapportées à 1 personne sont donc bien plus faibles pour le train ! L’impact sur la qualité de l’air d’une personne prenant le train est donc amoindrie.

Et si je pars très loin de chez moi ? Si vous êtes amené à traverser l’océan ou que le trajet est important, l’avion devient alors la meilleure option. Dans ce cas, il est possible de maximiser la réduction de son empreinte en réduisant le poids de son bagage (Ademe).

Néanmoins la meilleure façon de ne pas polluer c’est de ne pas voyager loin, selon le climatologue de la NASA Peter Kalmus, « Il n’y a quasiment rien de pire pour la santé de la planète que de s’asseoir dans un avion ». (National Géographique)

15kg de bagages en avions = 200kg d’équivalent de CO2 (Ademe)

Le train versus la voiture

Ici aussi, comparé à une voiture de petite taille et de petite puissance le train est le meilleur moyen de transport pour réduire ses émissions de polluants.

Si vous choisissez la voiture, quelques astuces existent pour minimiser votre impact :

  • On éco-conduit, c’est-à-dire qu’on opte pour une conduite souple, fluide et calme. Moins de stress c’est moins de pollution et plus d’économies !

  • Ne pas voyager seul : si vous prenez votre voiture, le covoiturage est une solution pour minimiser les émissions de polluants. En plus, vous rentabilisez votre trajet !

  • Pour accéder aux centres-villes : favorisez les parking-relais (P+r) et prenez les transports en communs

  • Si possible, évitez de partir lorsque le trafic prévoit d’être saturé (pour la France on peut consulter le site de Bison futé

Lorsqu’il fait chaud il est conseillé, si vous n’êtes pas allergique aux pollens d’ouvrir les fenêtres du véhicule plutôt que d’utiliser la climatisation. Les pare-soleils sont aussi une bonne solution pour garder de la fraîcheur dans l’habitacle en cas de stationnement prolongé (et en plus ça évite de se brûler les mains sur le volant).
Ces conseils ne sont évidemment pas applicables partout sur Terre, mais chaque action à son importance et faire de son mieux est toujours positif.

1 aller/retour Paris-Bordeaux en train émet 37x moins de CO2 que la voiture et 42x fois moins que l’avion (Ademe)