Actualité
6 novembre 2019
Sensibilisation
Santé
Problèmes émergents / Attentes sociétales
Pesticides
Air intérieur

L’Anses publie les résultats de l’étude Pesti’home sur les usages des pesticides à domicile

actu_s45_header.png
Partager :

Afin de mieux connaître les pratiques et les usages des pesticides des Français à leur domicile, dans les habitations, les jardins ou encore pour traiter les animaux domestiques, l’Anses a mis en place l’étude Pesti’home. Cette étude dresse un aperçu complet des produits pesticides utilisés à domicile, leurs conditions d’utilisation ainsi que les profils des utilisateurs.

Ce qu’il faut retenir de l’étude

1500 ménages ont été interviewés et plus de 5400 produits disponibles à la vente ont été identifiés pour les particuliers : ceux utilisés pour protéger les plantes d’intérieur et d’extérieur, des produits biocides utilisés à la maison pour lutter contre les insectes, les rongeurs ou les parasites et moisissures du bois, et des médicaments antiparasitaires humains et vétérinaires contre les poux, les puces, les tiques...

75 % des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide dans l’année

  • Les produits les plus utilisés sont les insecticides : 84% des ménages ayant utilisé des pesticides ont employé des insecticides dans l’année. Ce sont principalement des biocides utilisés contre les insectes volants (40% des ménages) et les insectes rampants (28%), et des médicaments vétérinaires pour lutter contre les parasites des animaux de compagnie (61% des ménages ayant un animal domestique). La moitié des utilisateurs d’insecticides en utilisent au moins 3 fois par an.
  • Viennent ensuite les herbicides et les produits contre les maladies des plantes d’extérieur, utilisés respectivement par 22% et 20% des foyers ayant un espace extérieur : jardin, terrasse, balcon. Les herbicides sont utilisés au moins 2 fois par an par la moitié des utilisateurs, tout comme les fongicides.
  • Enfin, les répulsifs cutanés humains, tels que les répulsifs contre les moustiques, utilisés par 12 % des utilisateurs à une fréquence importante : au moins 6 utilisations par an pour la moitié des ménages et plus de 25 fois par an pour un quart des ménages.

3 profils-types d’utilisateurs de pesticides à domicile

Selon les principaux usages des produits et leurs fréquences, 3 profils-types d’utilisateurs ont été définis :

  • Les faibles utilisateurs de produits pesticides, qui traitent peu contre les nuisibles. Ce sont des ménages qui habitent dans des logements collectifs, en centre-ville, souvent dans la région Île-de-France.
  • Les forts utilisateurs de ces produits : ils possèdent des animaux de compagnie qu’ils traitent contre les puces, les tiques, et/ou ont recours aux traitements contre les poux pour l’homme.
  • Les très forts utilisateurs de pesticides ont plusieurs usages de différents types de produits, dans leur jardin, maison, piscine, et pour se protéger eux-mêmes des insectes.

Les recommandations de l'Anses sur l'usage des pesticides à domicile

infographie_anses_pestihome.jpg

Crédit-photo : Anses

 

Dans le cadre du PRSE Nouvelle-Aquitaine, Atmo Nouvelle-Aquitaine étudie actuellement les pesticides dans 20 foyers volontaires de l'agglomération de La Rochelle. L'objectif de cette étude est de développer les connaissances sur la contamination de l'air intérieur des logements par les biocides.

En effet, Atmo Nouvelle-Aquitiane mesure les pesticides en air extérieur depuis le début des années 2000. En revanche, la contamination de l'air intérieur par les pesticides, notamment les biocides et antiparasitaires est beaucoup moins documentée. Bien que les quantités concernées soient moins élevées, l'utilisation des produits biocides dans les lieux clos comme les habitations peut conduire à des phénomènes d'accumulation favorisés par des conditions faiblement dispersives. L'étude de l'ANSES et celle menée par Atmo Nouvelle-Aquitaine sont donc complémentaires.

PRSE Nouvelle-Aquitaine
logo_prefete_region_na.png