Partager :

Le Ministère de L'Environnement a publié un arrêté, établissant le classement des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes. Ce texte est notamment nécessaire pour mettre en place les zones à circulation restreinte (ZRC) prévues par la loi de transition énergétique. 

C'est quoi un certificat qualité de l'air ?

Le Certificat qualité de l'air, appelé Crit’Air ou vignette « anti-pollution », est un autocollant sécurisé qui se colle sur les véhicules immatriculés (automobiles, 2-3 roues, quadricycles, poids-lourds, autobus, autocars...) et permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes.

Les collectivités peuvent :

  • encourager l'usage des véhicules les moins polluants, attribuer des facilités de stationnement, voies réservées…
  • restreindre la circulation des véhicules les plus polluants dans les zones à circulation restreinte, comme c’est le cas à Paris depuis le 16 janvier 2017.

En cas de pic de pollution, les préfets peuvent :

  • Mettre en place la "circulation différenciée" basée sur les certificats : plus juste, plus efficace et moins contraignante (moins de véhicules concernés pour la même efficacité) que la "circulation alternée" basée sur les plaques d'immatriculation.

Prix du certificat : 4, 18 € 

Comment se la procurer ?

En ligne sur le site officiel dédié (paiement par carte bancaire) :  CRITAiR
Attention ! Certains sites internet frauduleux proposent des certificats qualité de l'air. Les usagers ne doivent pas les utiliser, ce sont des escroqueries ou des sites qui font payer jusqu'à 5 fois plus cher sans aucune valeur ajoutée. Le seul site à utiliser est www.certificat-air.gouv.fr

Pour les entreprises et les administrations, une procédure spécifique est prévue sur le site afin de  faciliter la commande pour les grandes flottes de véhicules et offrir des modes de paiement et d’expédition adaptés.