Evaluation de la qualité de l’air intérieur au niveau des bassins couverts - Centre aquatique « La Piscine », Brive la Gaillarde, Corrèze (19) 2016

Partager :
Etudes
13 février 2017

La qualité de l’air intérieur, notamment celle des lieux clos ouverts au public (où nous passons en moyenne 85% de notre temps), est aujourd’hui une préoccupation reconnue majeure des instances nationales.
C’est pour cela que depuis quelques années déjà, de nombreuses études, menées par les AASQA ou d’autres organismes comme l’OQAI ou l’ANSES, se portent sur ce thème en s’intéressant à des environnements spécifiques (lieux scolaires, infrastructures de transports, lieux de loisirs, …).
Dans ce cadre, les piscines couvertes représentent un environnement spécifique où le confinement joue un rôle important notamment avec la présence dans l’air de produits chlorés volatils nocifs pour la santé.
En conséquence de cela et après une première sollicitation de la ville de Brive-la-Gaillarde1, Atmo Nouvelle-Aquitaine (ex-Limair) a mis en place une nouvelle mesure exploratoire pour différents composés dans l'air de l'enceinte du centre aquatique de la commune.
A noter que celle-ci intervient après la mise en service de dispositifs de déchloramination par rayonnements ultra-violets sur le site.
Cette évaluation concerne les teneurs en chloramines (ou trichlorure d'azote) et quatre principaux THM dont le chloroforme.