Nos outils

outils_header.png
Partager :

Atmo Nouvelle-Aquitaine est agréée par le Ministère de l'Environnement pour surveiller au quotidien une vingtaine de polluants réglementés dont les particules (PM10, PM2,5), le dioxyde d’azote (NO2), l’ozone (O3), ou encore le dioxyde de soufre (SO2). L'observatoire surveille ainsi l'air de 5,8 millions d'habitants, sur un territoire aussi vaste que l'Autriche !

Les mesures réalisées par Atmo nouvelle-Aquitaine permettent d’alimenter nos outils de prévision afin de cartographier, d’estimer et de modéliser chaque jour les niveaux de pollution en tout point du territoire (indice de l’air). Outre le suivi de l’indice quotidien de l’air, la mesure des polluants permet de vérifier le respect des valeurs réglementaires. Couplées aux outils de prévision, elles permettent d’anticiper les épisodes de pollution et d’alerter, le plus en amont possible, les autorités. Ces informations doivent permettre aux différentes parties prenantes de mettre en place des actions de réduction des émissions pour limiter l’impact de l’épisode et préserver l’exposition de la population.

Dispositif fixe de mesure

Le dispositif de mesures fixes d’Atmo Nouvelle-Aquitaine répond  non seulement aux exigences réglementaires, mais également aux nombreuses obligations locales (surveillance industrielle, indices de qualité de l’air, plans de protection de l’atmosphère). Tous les analyseurs et préleveurs utilisés sur les sites de mesure font partie de la liste des appareils pouvant être utilisés en AASQA pour la surveillance réglementaire de la qualité de l’air.
Par ailleurs, les laboratoires sous-traitants d’Atmo Nouvelle-Aquitaine doivent répondre à un cahier des charges précisant les normes
qu’ils doivent appliquer pour analyser les polluants réglementés.
Le territoire ainsi couvert par Atmo Nouvelle-Aquitaine se compose :

  • d'une ZAG : zone à risques – agglomération

  • trois ZAR : zones à risques 

  • une ZR : zone régionale

En 2017, le réseau fixe d’Atmo Nouvelle-Aquitaine comprend cinquante-sept stations de mesures de la pollution chimique pour une centaine d’analyseurs.
Ces stations de mesures fonctionnent en continu 24h/24, 7j/7. Atmo Nouvelle-Aquitaine implante volontairement ses stations de mesure dans des environnements différents :

  • en zones urbaine,

  • périurbaine,

  • ou en situation rurale.

Les stations sont ensuite classées selon leurs influences : industrielle, trafic (près des voies de circulation automobile),  ou en situation de fond, c’est-à-dire loin des sources directes de pollution. Une station mesurant plusieurs polluants peut donc cumuler plusieurs
types d’influence.

carte_des_stations.png

 

Dispositif mobile de mesure

Atmo Nouvelle-Aquitaine gère des moyens mobiles qui lui permettent de caractériser la qualité de l’air en des lieux non pourvus de stations fixes. Ils sont des outils importants de l’évaluation de la qualité de l’air sur l’ensemble du territoire permettant ainsi une meilleure connaissance des caractéristiques régionales en termes de pollution atmosphérique.

L’observatoire déploie un dispositif composé de :

  • deux camions et cinq remorques-laboratoires équipés d’analyseurs de la pollution atmosphérique et d’appareils de mesures météorologiques,
  • cinq armoires peu encombrantes mais limitées en nombre d’analyseurs,
  • des préleveurs sur mousses et filtres pour la mesure de polluants spécifiques : Composés Organiques Volatils, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, métaux lourds, pesticides…),
  • des échantillonneurs passifs pour la mesure de divers polluants (dioxyde d’azote, benzène... ).

Modélisation de la pollution atmosphérique

Dans le cadre de ses missions générales, Atmo Nouvelle-Aquitaine utilise des outils numériques de modélisation permettant de simuler la dispersion des polluants dans l’air à partir des données d’émissions. La modélisation permet d’obtenir une information sur la qualité de l’air en tout point du territoire, présentée le plus souvent sous forme de cartographies.

L’année 2016 a été marquée par la création de trois nouveaux modèles urbains sur les communautés d’agglomération de Tulle Agglo et du Grand Guéret ainsi que sur la communauté de communes de Porte Océane du Limousin.

Les modèles de la métropole de Bordeaux, des communautés d’agglomération du Grand Angoulême, de Bayonne-Anglet-Biarritz, de La Rochelle, du Niortais, du Grand Poitiers, de la ville de Pau, de Limoges Métropole (dont le domaine a été étendu) et du Bassin de Brive-la-Gaillarde ont également été mis à jour.

bordeaux_2016.png
carte de modélisation Bordeaux - NO2 - V3.1

Inventaire des émissions

L’inventaire des émissions permet à Atmo Nouvelle-Aquitaine de recenser la nature et la quantité des polluants atmosphériques émis par différentes sources naturelles, ou anthropiques, en fonction de leur localisation. Ces émissions peuvent être réparties géographiquement afin de réaliser des cartographies. Cet inventaire est très utile notamment pour alimenter les outils de prévision de la qualité de l’air.
La production de ces inventaires a permis d'alimenter l'outil ICARE, utile pour connaître les émissions de poluants en tout point du territoire.

Pour connaître les sources d'émissions de polluants près de chez vous, rendez vous notre plateforme de visualisation"